Google se réorganise et devient Alphabet

Google se réorganise et devient Alphabet

BIG BANG — Le groupe américain a annoncé une grande réorganisation. Google deviendra une simple filiale de la nouvelle holding Alphabet. Les activités dans le domaine de la santé, la domotique ou l’automobile seront ainsi séparées des métiers historiques du groupe.

Google ne sera plus le géant technologique tel qu’on l’a connu jusqu’à aujourd’hui. Dans un communiqué publié ce 10 août , le cofondateur de la société Larry Page annonce une restructuration du groupe autour de la holding baptisée Alphabet . Dans les faits, Google devient donc une simple filiale de cette nouvelle structure.

Elle se recentrera sur les métiers historiques de l’entreprise : la recherche, la publicité en ligne, la cartographie (Maps), Android et YouTube. Google sera désormais dirigé par Sundar Pichai, 43 ans , jusqu’à présent responsables des produits de la marque. Le trio de dirigeants historiques de Google se répartit quant à lui les postes chez Alphabet : Larry Page en sera le directeur général, Sergey Brin le président et Eric Schmidt le président exécutif du conseil d’administration.

Les investisseurs verront plus clair dans les activités du groupe

Toutes les acquisitions faites par le groupe ces dernières années deviendront quant à elles d’autres filiales d’Alphabet. Ce sera par exemple le cas de Nest (objets connectés domestiques) , Calico (recherche sur le vieillissement), Google Ventures et Google Capital (investissement et capital-risque), Fiber (réseau de fibre optique) et le X Lab qui travaille sur les projets Wing (drones de livraison), les voitures sans chauffeurs et les montgolfières faisant office de relais Internet (Loon) .

Cette restructuration permet de séparer la seule activité vraiment rentable du groupe (la publicité en ligne, plus de 90 % des bénéfices) de toutes les autres, pour l’instant encore prospectives. Les actionnaires du groupe étaient de plus en plus méfiants de ces investissements massifs qui ne rapportent rien pour l’instant. La nouvelle organisation d’Alphabet permettra donc d’y voir plus clair dans les revenus d’une entreprise qui pèse désormais 445 milliards de dollars (403 milliards d’euros) en bourse.

Beaucoup attribuent cette réorganisation à Ruth Porat. Arrivée chez Google en mai dernier depuis la banque d’affaire Morgan Stanley, elle avait pris la fonction de directrice financière du groupe, elle deviendra celle de la nouvelle holding Alphabet. Une stratégie qui porte déjà ses fruits : à la clôture de Wall Street, le titre Google gagnait plus de 6 %.

EN SAVOIR +
>> Google et la fièvre acheteuse : 35 entreprises acquises en 2014
>> Nest Cam, la caméra de surveillance ultra-simple d'utilisation
>> Google et le Cnes misent sur des ballons pour offrir Internet à la planète entière
>> Les voitures sans volant de Google prennent la route de la Californie

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la police évacue des centaines de fêtards aux Invalides, trois interpellations

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

EN DIRECT - Euro : Christian Eriksen dans un état stable et "éveillé" après son malaise cardiaque

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.