Google suspend la commercialisation de ses Glass

High-tech
STRATÉGIE – La société américaine a annoncé arrêter la commercialisation de ses lunettes connectées avant la fin du mois de janvier. Pour autant, Google précise que le projet n'est pas abandonné, seulement réorganisé.

Google a-t-il sonné la fin de ses lunettes connectées ? Rien n'est encore sûr, mais c'est une possibilité pour la marque américaine qui vient de suspendre leur commercialisation. Dans un texte publié sur Google+ , la société explique qu'elle stoppera leur distribution au sein du programme Explorer dès le 19 janvier prochain. C'est par ce biais que les développeurs et le grand public pouvaient acheter les lunettes au prix de 1 500 dollars.

Google n'évoque pas un arrêt total du programme, mais plutôt sa réorganisation profonde. Les lunettes quittent Google X, le laboratoire de recherche de l'entreprise pour devenir une division à part entière. C'est même Tony Fadell qui en prendra la direction. Cet ancien d'Apple, considéré comme le père de l'iPod, a fondé Nest, récemment racheté par Google. Cette société conçoit notamment des thermostats connectés. D'après le Wall Street Journal , Google continuera d'ailleurs de vendre ses lunettes à des partenaires et développeurs triés sur le volet.

Des initiatives nombreuses, mais souvent expérimentales

On pressentait depuis quelques mois l'arrêt, ou au moins la réorganisation profonde du projet . Plusieurs responsables historiques avaient quitté l'entité, tandis que les développeurs étaient de moins en moins convaincus de la viabilité des lunettes.

Malgré ce contexte, les initiatives avaient pourtant fleuri dernièrement, notamment en France. En témoigne l'expérimentation menée par iDTGV . La filiale de la SNCF a équipé certains de ses agents de Google Glass pour savoir si cela simplifierait leur quotidien et améliorerait la relation aux clients. Sony avait même riposté avec ses propres SmartEyeglass . Google promet une nouveauté en 2015, mais pour l'instant aucune date n'est annoncée.

EN SAVOIR +
>> L'avenir de plus en plus flou des Google Glass
>> A quoi peuvent bien servir les Google Glass des agents iDTGV ?
>> SmartEyeglass : la réponse de Sony aux Google Glass

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter