Applications mobiles : quelles sont les grandes "gagnantes" de la grève ?

Les applications de transport
High-tech

AU TOP – Les services de transports ou d’orientation font souvent partie des applications les plus téléchargées sur mobile. Avec la grève, ils n’ont jamais été autant sollicités. App Annie, spécialiste de l’analyse des applications mobiles, a établi le classement des plateformes qui tirent leur épingle du jeu.

Avec le mouvement de grève qui touche actuellement les transports en commun, les voyageurs ont besoin de tout repenser. Et notamment comment se rendre à leur travail. Et quoi de mieux pour trouver conseil que son allié du quotidien, le smartphone ? Avec les perturbations, les applications d’informations en temps réel n’ont ainsi jamais été aussi essentielles. Et ce sont les services de covoiturage, les applis de chauffeurs privés ou encore de conseils qui ont le vent en poupe. 

La plateforme App Annie, spécialiste dans l’analyse des applications mobiles, s’est amusée à comparer le classement des applis de navigation et transport les plus téléchargées avant le début de la grève et depuis. Conclusion : sans surprise, le covoiturage et les services d’aide au déplacement urbains sont plébiscités.

Lire aussi

Waze, champion indétrônable

Même si elle est parfois prise en défaut par les bouchons, Waze, l’application d’info trafic et de navigation, reste sans surprise la plus téléchargée par les utilisateurs de smartphones sous Android et iOS. Mais elle n’est plus talonnée par son grand rival Google Maps. C’est désormais BlaBlaCar qui effectue une remontée en fanfare. La plateforme communautaire de covoiturage et de trajets en bus (ex-Ouibus) a notamment vu ses chiffres de réservation multipliés par deux depuis le 5 décembre (100.000 réservations par jour). Ses dirigeants ont annoncé qu’ils visaient les deux millions de passagers d’ici la fin de l’année.

BlaBlaLines, la plateforme de covoiturage domicile-travail, grimpe d’ailleurs à la quatrième place, juste derrière l’appli SNCF, devenue de fait incontournable pour les usagers des RER, TER et autres trains. Autre appli de covoiturage axée domicile-travail, Karos tire son épingle du jeu. Elle a même annoncé trois fois plus de trajets en Ile-de-France depuis le début des perturbations.

Preuve que les voyageurs ont peut-être abdiqué au fil des jours pour préférer l’organisation et le système D, les applis d’information sur l’état des transports ne sont finalement pas si nombreuses dans le Top 10. Derrière celle de la SNCF, la RATP n'apparaît ainsi qu'en 8e position, juste derrière Citymapper qui vous fournit le trajet vers votre destination (dans différentes villes de France et à l’étranger) en tenant compte des perturbations en temps réel (lignes fermées, retards, etc.). Vous pouvez alors opter pour les transports en commun, connaître la durée en vélo en libre-service, en VTC ou taxi. Et même savoir combien cela vous prendrait de temps à pied… et pour combien de calories brûlées !

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

En vidéo

Grève dans les transports : comment l'entraide entre particuliers fonctionne à plein régime

En revanche, Moovit, présente dans le Top 10 avant la grève et qui fait la même promesse, a moins la cote. A noter la 10e position plutôt inattendue de Booking.com, le service de réservations d’hôtel ou de logement qui pallie les problèmes de transports pour beaucoup.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

EN DIRECT - Port du masque dès 6 ans, télétravail... Jean Castex précise le plan de reconfinement

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

Reconfinement : crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts "avec des protocoles sanitaires renforcés"

Reconfinement : dans quelles conditions pourrai-je encore me déplacer ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent