Grève dans les transports franciliens : sur Facebook, les usagers s'entraident

Grève dans les transports franciliens : sur Facebook, les usagers s'entraident
High-tech

Toute L'info sur

LE WE 20H

SOLIDARITÉ - Alors que les usagers doivent jongler avec la grève dans les transports en commun, les réseaux sociaux permettent de partager les informations souvent plus rapidement que les sites officiels de la SNCF ou de la RATP.

Chaque jour, neuf millions de Franciliens sont dépendants des transports en commun. Mais avec la grève à la SNCF et à la RATP, leurs déplacements sont devenus très compliqués. Certes, les sites et les applis des deux sociétés donnent des informations au jour le jour et les prévisions pour le lendemain. Mais ils sont parfois incomplets. 

Résultat : sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux, des associations d'entraide citoyenne centralisent toutes les sources d'informations disponibles et les partagent en temps réel. C'est notamment le cas de "Plus de train", une page Facebook gérée bénévolement par Arnaud Bertrand, avec une trentaine d'autres personnes.

Lire aussi

"On s’appuie déjà sur ce que la SNCF dit pour elle, sur ce que la RATP dit pour elle, mais aussi énormément sur les témoignages des usagers via les réseaux sociaux", explique Arnaud Bertrand à TF1. "Via Facebook et Twitter, nous avons plus d’une centaine de témoignages chaque jour. Et toute cette information, nous essayons d’en donner une synthèse. Par exemple, deux RER sont exploités par la RATP et trois par la SNCF. Ils sont tous en grève, mais pas forcément de la même manière ni pas forcément avec la même saturation à chaque fois". 

Contrairement aux deux compagnies, Arnaud sait, lui, grâce aux retombées d’informations en temps réel, quand un train est saturé...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent