Guerre des brevets : victoire en demi-teinte pour Apple contre Samsung

Guerre des brevets : victoire en demi-teinte pour Apple contre Samsung

DirectLCI
HIGH-TECH – La justice américaine a condamné Samsung à verser 120 millions de dollars de dédommagements à Apple pour l'utilisation frauduleuse d'un de ses brevets. La firme californienne réclamait pourtant 2 milliards.

Comme attendu, la guerre des brevets se solde à coup de millions de dollars. Et dans cette lutte, c'est Apple qui vient d'avoir le dernier mot, vendredi 2 mai : un tribunal californien a condamné, lors d'un procès en appel, son grand rival sud-coréen Samsung à lui verser 120 millions de dollars de dédommagement, soit 86,5 millions d'euros.

En cause, la copie frauduleuse d'"au moins une des technologies" de la marque à la pomme sur ses iPhone, pour la commercialisation des smartphones Galaxy du géant sud-coréen. Une victoire, certes, mais en demi-teinte : Apple réclamait initialement 2 milliards de dollars de dédommagement, en pointant du doigt l'infraction de cinq de ses brevets sur neuf smartphones et une tablette . La justice ne l'a pas suivie sur ces points.

158 400 dollars pour Samsung

De son côté, Samsung a rendu les coups : la firme sud-coréenne reprochait au géant californien d'avoir également enfreint ses propres brevets de technologies de transmission de données. Et la justice américaine lui a en partie donner raison, en lui accordant 158 400 dollars de dommages. Samsung demandait toutefois 6 millions.

Cette ultime décision judiciaire clôt un procès-fleuve à rebondissements et fait suite à deux autres procès très suivis en 2012 et 2013, présidés par la même juge, Lucy Koh. Samsung avait été condamnée à 930 millions de dollars d'amende, soit 674,3 millions d'euros. Autant dire que les 120 millions qu'elle devra verser à Apple ne sont qu'une petite tape sur les doigts.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter