Handicap : Facebook décrit vos photos aux personnes malvoyantes

High-tech
DirectLCI
FACEBOOK - Le réseau social teste actuellement une nouvelle fonctionnalité pour faciliter son accès aux personnes malvoyantes. Elle permet de décrire oralement le contenu d’une photo publiée sur le réseau social.

Facebook est capable de vous identifier sur une image (même de dos !), aussi bien qu’un humain. Pour cela, le réseau social s’appuie sur l’intelligence artificielle. Une technologie qu’il souhaite aujourd’hui mettre à profit pour rendre plus accessible Facebook aux personnes malvoyantes.

De nos jours, près de 1,2 million de personnes sont considérées comme malvoyantes en France. Si un certain nombre d’entre eux utilisent sur Facebook un outil de traduction vocale, qui permet de connaître le nom de la personne qui a publié un post et le commentaire qui l’accompagne, la grande majorité d’entre eux en reste encore malheureusement exclus.

Facebook travaille pour intégrer de nouvelles langues

Pour y remédier, le réseau social de Mark Zuckerberg a mis au point un nouvel outil qui permet de générer un "texte de remplacement" à partir de l’analyse du contenu d’une image publiée. Il s'appuie sur les fonctions d’accessibilité fournies par Apple avec iOS (Android devait être également pris en compte, mais plus tard), comme notamment "VoiceOver". Ce dernier permet de savoir ce qui se passe sur l’appareil, et ainsi de le contrôler.

L'outil utilise également le service "Énoncer le contenu de l’écran" qui, comme son nom l’indique, lit à voix haute les contenus apparaissant à l’écran. Pour le moment, seul l’anglais est proposé mais d’autres langues seront bientôt prises en charge,  assure Facebook sur son blog .

 

Le dispositif de Facebook peut déjà détecter dans une image un moyen de transport (voiture, bateau, etc.), son environnement (montagne, soleil, herbe, intérieur ou extérieur, etc.), un sport (tennis, natation, au stade, etc.) ou encore de la nourriture (glace, sushi, dessert, etc.). Mais également donner des indications quant à l’apparence des personnes présentes sur la photo (enfant, souriant, ie, etc.).

 

Comme l’explique Facebook, cette nouvelle fonction a pu être développée "grâce à la technologie de reconnaissance des objets, qui est basée sur un réseau de neurones artificiels intégrant des milliards de paramètres". Facebook a ensuite "entraîné" son intelligence en lui montrant des millions d’exemples afin qu’elle soit capable de repérer par elle-même tout un tas d’actions et d’objets, sans la moindre assistance humaine.

A LIRE AUSSI
>> Astuce geek : comment savoir qui m'a supprimé sur Facebook >>  Facebook - La gendarmerie alerte : ne publiez pas de photos de vos enfants >>  Canada : la beauté d’une policière agite la toile

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter