"Hello", c’est quoi ce nouveau bouton mystérieux sur Facebook ?

"Hello", c’est quoi ce nouveau bouton mystérieux sur Facebook ?
High-tech
DirectLCI
RÉSEAUX SOCIAUX - Facebook lance le bouton "Hello", une nouvelle fonctionnalité qui permet à tous les utilisateurs de se saluer, même sans s'être préalablement ajoutés. Et plus si affinités ?

Vous ne l’avez peut-être pas encore remarqué, mais depuis début avril un nouveau bouton a fait son apparition sur la photo de couverture du profil de vos amis Facebook, juste à côté de "Ajouter" ou "Déjà abonné". "Hello" (ou "Bonjour" sur l’application en français), c’est la dernière nouveauté du site de Mark Zuckerberg.


En cliquant dessus, l’utilisateur concerné recevra une notification du type "Matthieu vous a fait Hello" (comme dans l’exemple ci-dessous). Le destinataire pourra alors décider (ou pas) de vous dire "bonjour" en retour. Et si tel est le cas, libre à vous d'engager la conversation. Rien de bien innovant, d’autant que ce nouveau bouton rappelle à beaucoup le fameux "poke".

Un nouveau "poke" pour faire des rencontres ?

"Poke" avait fait son apparition en 2005 sur le réseau social, avant (même s’il existe toujours) de tomber dans l’indifférence quasi générale. En anglais, "poke" signifie à la fois "coucou" et "coucher". Une ambiguïté avec laquelle le site de Mark Zuckerberg a laissé volontairement les utilisateurs s’amuser.


"On pensait que ça serait marrant de créer une appli qui n'aurait pas de vraie finalité et de voir ce qui se passerait. Alors débrouillez-vous, vous n'aurez pas d'explication de notre part", écrivait à l’époque à son sujet Mark Zuckerberg. Si bien que, vous l’aurez compris, le poke est rapidement devenue une option pour flirter, une sorte de préliminaire virtuel.

Facebook entretient le mystère sur "Hello"

Reste que l'entreprise de Mark Zuckerberg ajoute et supprime régulièrement des fonctionnalités. Pourtant, le bouton "Hello" semble prendre ce chemin. Si Facebook n’a pas communiqué sur les ambitions de sa nouvelle fonctionnalité, difficile de ne pas penser aux applications de rencontres qui se multiplient, et que le premier réseau social mondial pourrait vouloir concurrencer.


Impossible de désactiver les notifications quand on nous envoie un "Hello". Encore pire, rien ne permet de désactiver tout court cette option. Si votre profil est accessible par une recherche, alors vous serez potentiellement la cible d'un "Hello" sorti de nulle part. Seule solution dans ce cas : passer votre profil en privé et ne plus apparaître dans les résultats de recherche.


Testé depuis peu par le réseau social, une autre fonction, "Discover People", permettra bientôt aux utilisateurs d'interagir avec des inconnus partageant les mêmes centres d'intérêt ou le même lieu de résidence. N'oublions pas que FaceMash, le tout premier réseau social de Mark Zuckerberg, consistait à noter les étudiantes d'Harvard en fonction de leur physique. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter