HitchBOT : le robot autostoppeur a été décapité sur un bord de route

HitchBOT : le robot autostoppeur a été décapité sur un bord de route
High-tech
DirectLCI
VIOLENCE GRATUITE - La belle histoire du voyage à travers les Etats-Unis du petit robot s'est brutalement arrêtée à Philadelphie.

L'expérience aura été de courte durée aux Etats-Unis. Après avoir traversé le Canada et exploré l'Allemagne et les Pays-Bas, le gentil petit robot Hitchbot, qui voyageait en faisant de l'autostop, a été sauvagement décapité sur un bord de route près de la ville de Philadelphie (ville de Pennsylvanie située entre New York et Washington). Le rêve américain de hitchbot avait débuté dans la petite ville de Marblehead (Massachusetts) le 17 juillet dernier. Direction : San Francisco (Californie), à un peu plus de 5 000 km de là.

Moins de 500 km plus tard, il a été victime de vandales qui ont brutalisé le petit corps du robot et arraché la tête et les bras, le laissant comme un tas d'ordures en bord de route. Un tweet permet de constater les dégâts :


Nul ne sait qui a pu perpétrer une telle barbarie sur un HitchBOT qui ne demandait rien d'autre qu'un peu d'amour et de tailler la route vers l'ouest avec l'aide de personnes motorisées. Une chose est sûre, les chercheurs de l'université Ryerson de Toronto (Canada), qui sont à l'origine du projet HitchBOT, ont désormais la réponse à la question : "Est-ce que les robots peuvent faire confiance aux humains ?". Telle était en effet le but premier de l'expérience. "A ce point-ci de l’étude, on peut répondre : habituellement oui", a déclaré le professeur Smith, qui veut voir le verre à moitié plein.

Même le robot HitchBOT est resté zen après l'attaque, publiant un message très calme sur son compte Facebook : "Oh, mon corps a été endommagé. J'imagine que, parfois, de mauvaises choses arrivent aux gentils robots ! Mon voyage doit prendre fin pour le moment mais mon amour pour les humains ne s'éteindra jamais." 

Oh dear, my body was damaged, but I live on back home and with all my friends. I guess sometimes bad things happen to...

Posted by hitchBOT on  samedi 1 août 2015


A l'université Ryerson de Toronto, on réfléchit sérieusement à fabriquer une nouvelle version du robot autostoppeur et à repartir à l'aventure. On the road again.

EN SAVOIR +
>>
PHOTOS - HitchBOT, le robot qui voyageait en faisant du stop
>> 
Un robot va traverser le Canada en auto-stop

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter