WhatsApp, Houseparty, Skype, Instagram… Quelle appli pour votre apéro entre amis... en confinement ?

L'application Houseparty
High-tech

VIRTUEL – Avec le confinement, les services de messagerie vidéo ont la cote pour entretenir sa vie sociale. Et notamment le dernier venu, Houseparty, qui relance la mode de la discussion ouverte (ou pas) à plusieurs.

Loin des yeux, loin du cœur ? Que nenni ! Avec la technologie aujourd’hui, la distance n’est plus un problème pour communiquer. Alors, le confinement absolu, très peu pour tous ! Tant que vous avez internet, un smartphone, une tablette ou un ordinateur, vous pouvez désormais rester en contact visuel avec la Terre entière. Et en cette période où chacun est cantonné chez soi, l’usage des services d’appels vidéo explose.

Toute l'info sur

Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

Lire aussi

Il y a évidemment les incontournables usages professionnels qui connaissent un boom pour pallier les réunions (Zoom, Microsoft Teams, Skype…), les plus classiques FaceTime (qui permet des appels de groupe jusqu’à 32 utilisateurs), Google Hangouts (jusqu’à 25 - Disponible sur iOS, Android et en version web) ou Google Duo (jusqu’à 8 - Disponible sur iOS, Android, écran connecté et en version web) aux multiples usages pros et personnels. A condition, pour le premier, d’avoir un appareil Apple (iPhone, iPad, MacBook…), pour les suivants d’avoir chargé l’appli en question.

Apéro, dîner, karaoké…

La quarantaine a clairement remis les communication audio et vidéo sur le devant de la scène, à défaut de pouvoir se parler de visu. Entre besoin d’échanger comme au quotidien, de rester en contact avec le monde extérieur et envie de se détendre, les services les plus fun sont en première ligne. La mythique Skype garde la cote pour les discussions vidéo. On a vu ainsi fleurir sur Internet les invitations aux "Skypero" dont le principe consiste à se connecter en même temps pour un appel vidéo à l’heure de l’apéritif, à des dîners où chacun mange en échangeant de chaque côté de l’écran, à faire des jeux de société ou bien des karaokés géants entre parfaits inconnus.

La force du service de Microsoft est la possibilité de lancer un appel vidéo pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes (50 à l'audio), qu’ils soient sur smartphone, tablette ou ordinateur. Pas d’esbroufe particulière avec ce service qui vous permettra surtout de partager des documents ou des enregistrements vidéo, mais vous avez la possibilité de flouter l’arrière-plan si vous n’avez pas envie que tout le monde profite de votre intérieur.

Discord est un nouveau qui monte, depuis surtout que des professeurs ont indiqué y faire classe durant le confinement. Mais il s'avère un peu plus contraignant avec le besoin de créer un espace de discussion et de le rejoindre. Vous pouvez ensuite discuter à l'écrit, en vidéo ou visioconférence, mais à 10 personnes au maximum. Au-delà, il vous faudra créer un plus grand espace nommé "serveur".

Houseparty, la star du confinement

Pour garder le contact avec ses proches et ses amis, les applications mobiles de messagerie instantanée ont été prises d’assaut depuis le début du confinement. Facebook a ainsi annoncé devoir renforcer son infrastructure pour empêcher que ses serveurs ne tombent face aux énormes volumes d’utilisation de WhatsApp, notamment pour des appels. Et Mark Zuckerberg sait que ce n’est que le début, la majorité des pays n’étant pas encore en confinement. "Nous sommes sur des bases bien supérieures aux pics rencontrés lors du Nouvel An", explique le patron de Facebook.

Mais la "star du confinement", c’est incontestablement l’appli Houseparty (iOS, Android, Mac, Chrome), propriété d'Epic Games (Fortnite). On voit fleurir des captures des conversations à plusieurs un peu partout sur les réseaux sociaux. Dernière venue sur le marché, la messagerie vidéo vous permet d’échanger avec jusqu’à huit de vos amis, mais aussi possiblement des amis de vos amis qui peuvent s’inviter dans la conversation. Il suffit d’être deux pour débuter le call en vidéo en acceptant l’invitation réciproque. Puis vos contacts peuvent se joindre à vous à tout moment. Comme pour se mêler à une véritable discussion, entre rigolade et mini-jeux à faire à plusieurs. Plusieurs options se présentent à vous : vous pouvez conserver la conversation privée (mode Lock the room avec le cadenas) et choisir vos invités. Si vous activez l’option "Stranger Danger", vous saurez à tout moment qu’une personne inconnue est présente dans votre salon de discussion.

Instagram a également la cote auprès des plus jeunes (jusqu’à 6 chatteurs en même temps) car vous pouvez ajouter des filtres fun aux visages en cours de conversation. Il en va de même avec la version vidéo de Facebook Messenger ou Snapchat.

Envie de partager un moment, pas forcément l’image ?

Et si vous souhaitez partager d’autres genres de moments avec vos amis, vous pouvez tenter Watch2gether, un site qui permet de créer des salles temporaires pour regarder ensemble des contenus vidéo (YouTube, Mixer, Twitch, Mixcloud, Vimeo…), écouter de la musique (Deezer, Soundcloud…) ou profiter de toutes sortes de site (Instagram, Twitter, Pinterest…). Vous invitez vos amis en leur envoyant un lien, par Facebook, WhatsApp, mail, etc. Vous aurez ensuite le choix d’échanger via le chat personnalisé ou en vidéo.

Regarder une série Netflix ensemble ? C’est possible aussi avec l’extension Netflix Party disponible sur le navigateur Google Chrome. Il faut pour cela que chacun est son propre compte Netflix. Vous allez sur le site du service de streaming, l’icône NP de votre navigateur change de couleur et indique que vous pouvez lancer une "Start the Party" (Démarrer la fête). Vous récupérez le lien et l’envoyez à vos amis. Ils accèderont alors à une sorte de salle privative avec un chat pour que vous puissiez échanger.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent