TEST - Huawei Mate 30 Pro : on a pris en mains l’excellent smartphone que vous ne verrez peut-être jamais

High-tech

DOMMAGE - En pleine tourmente avec les Etats-Unis et le retrait de partenaires de renom comme Google ou Microsoft, Huawei a malgré tout présenté, jeudi à Munich, ses nouveaux Mate 30 et notamment son fleuron, le Mate 30 Pro. Un bijou de technologie, de puissance et de design qui n’a qu’un point faible de taille : l’absence de services Google. Résultat : pas sûr qu'il soit un jour commercialisé.

A l’heure où les ténors du marché rivalisent d’innovation et d’améliorations, un nouveau smartphone haut de gamme est toujours très attendu. Savoir qui de l’iPhone 11 Pro, du Samsung Galaxy S10+ ou Note10+, du Google Pixel 3 ou du Huawei P30 Pro sera le meilleur fait autant débattre la presse spécialisée que les fans de technologie. S’il y en a un qui aurait pu avoir son mot à dire, c’est bien le Mate 30 Pro dévoilé ce jeudi à Munich par Huawei. Mais il n’aura peut-être jamais voix au chapitre et c’est sans doute bien dommage. 

Pourtant pas de dysfonctionnement en vue qui justifie son retrait du marché ou retarde son atterrissage. Le Mate 30 Pro a juste le tort d’être né au mauvais endroit, au mauvais moment. C’est-à-dire en pleine tourmente sino-américaine et au beau milieu de la guerre lancée par Donald Trump contre la Chine et son ténor high-tech, privant ce dernier des atouts technologiques américains, et notamment du soutien de Google ou encore Microsoft. Mais cela n’a pas décontenancé Huawei qui a donc tout de même présenté son Mate 30 Pro, mais aussi son petit frère le Mate 30 et son cousin de la haute aristocratie, le Mate 30 RS conçu avec Porsche Design

Lire aussi

Un design bluffant d'immersion

Et ce Mate 30 Pro arrive avec de sérieux atouts. Au niveau du design, il a conservé son écran AMOLED de 6,53 pouces aux bords incurvés qui semblent faire déborder l’image à son maximum. L'appareil reste en verre et aluminium plutôt classieux. A l’avant, on aperçoit une encoche qui abrite deux capteurs pour les selfies et le déverrouillage renforcé par reconnaissance faciale. 

Le Mate 30 Pro se prend bien en main, sans se montrer trop glissant, et bénéficie surtout d’une qualité d’image de très bonne qualité et très immersive. On apprécie la possibilité de contrôler le volume via un toucher tactile sur les bords d’écran (l'engin fait la différence entre la prise en main et une interaction du doigt). Parfait que vous soyez gaucher ou droitier. Il sera également possible d’ajuster la position du bouton virtuel de déclenchement de l’appareil photo pour les selfies et d’obtenir d’autres fonctionnalités, notamment pour le jeu vidéo mobile. Seul le bouton marche-arrêt reste physique et coloré sur la tranche. 

Mais le plus gros changement au niveau du design se trouve au dos. Le Mate 30 Pro fait le pari d’un appareil photo avec quatre capteurs positionnés dans un "halo" circulaire : un grand-angle principal, un ultra grand-angle, un téléobjectif 3x optique et une caméra de profondeur 3D. La photo est donc de très haute qualité, encore plus détaillée et peaufinée. La firme de Shenzhen a surtout mis le paquet sur la vidéo pour tenter de rattraper son retard sur Apple notamment et séduire les vidéastes avertis. L'appareil est ainsi doté d'une caméra de 40 Mpx pour des vidéos ultra grand-angle, en très basse luminosité, en timelapse 4K ou encore en ultra-ralenti 10 fois supérieur à la concurrence. Des progrès assez impressionnants à première vue. 

A l’avant, l’appareil photo apporte aussi la détection de gestes pour se servir du smartphone sans le toucher. Il permet d'un geste de la main de déclencher la photo ou faire tourner des visuels sur l’écran.

A l’intérieur, c’est la toute puissance régnante. Huawei a misé sur son processeur Kirin 990 (en version 5G ou 4G) avec l’intelligence artificielle embarquée. Cette dernière est notamment capable de gérer votre batterie (deux jours d’autonomie !) selon vos usages, mais aussi d’ajouter quelques petits "plus" comme la bascule automatique de l’image ou la vidéo à l’écran d’après votre position pour ne pas avoir de rotation de l’appareil à faire.

Un smartphone de haut vol au mauvais moment

Le Mate 30 Pro n’aura donc finalement qu’un seul tort : il débarque sans la suite Google (Maps, Gmail, Agenda, Docs, YouTube...) et surtout sans le Play Store avec ses millions d’applications. A notre époque, c’est un peu se tirer une balle dans le pied face à une telle dépendance ou jouer les francs-tireurs de manière inconsciente. La Chine en a l'habitude, le reste du monde moins. Mais Huawei n’a pas le choix et doit faire avec. 

Alors, le Chinois a présenté un appareil tournant sous EMUI 10, sa surcouche élaborée sur la base d’Android Open source, un système d’exploitation libre de droits. Ce système maison présente généralement les dernières avancées d’Android mais sans être une version finale exploitable en tant que telle. Mais c’est le store Huawei AppGallery qui risque de faire tiquer les utilisateurs avec seulement 11.000 applis pour le moment, 45.000 potentielles et des applis ultra populaires absentes comme Facebook ou Netflix, tout comme des services comme la suite Microsoft. Huawei a bien compris que, malgré sa force de frappe sur le marché mondial, il était avant tout un constructeur plus qu'un éditeur de logiciels ou d'applis séduisants.

HUAWEI MATE 30 PRO - PRIX : à partir de 1.099 euros – Disponibilité : inconnue – En vert émeraude, gris sidéral, violet cosmique, noir.

FICHE TECHNIQUE

Ecran AMOLED de 6,53 pouces Full HD+ - HDR 10

Appareil photo – arrière : capteur grand-angle de 40 Mpx, ultra grand-angle de 40 Mpx, téléobjectif de 8 Mpx avec zoom optique 3x, zoom hybride 5x et zoom numérique 30x et caméra TOF 3D. Vidéo 4K/60 images par seconde, ultra-ralenti à 7.680 images par seconde

A l’avant : caméra selfie de 32MP et caméra 3D TOF - Déverrouillage par reconnaissance faciale - Vidéo en 1080/30 fps

Processeur Kirin 990 7 nm+ en version 5G ou 4G selon modèle 

8 Go de mémoire vive RAM, 128 ou 256 Go de stockage UFS 3.0

Lecteur d'empreinte sous l'écran

Enceintes stéréo

Batterie : 4.500 mAh avec charge ultra-rapide 27W compatible sans fil via le port USB-C

Système d’exploitation EMUI 10

IP 68 (résistance à la poussière et l'eau)

Pas de prise jack pour les écouteurs

198 g

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter