Il réussit à berner le système de reconnaissance du Samsung Galaxy S8 avec un simple selfie

High-tech

SÉCURITÉ - Une simple photo affichée sur un smartphone permettrait de tromper le système de reconnaissance faciale du nouveau smartphone haut de gamme de Samsung dévoilé il y a quelques jours.

Oups... Attendu au tournant, après le fiasco monumental du Galaxy Note7, dont une partie des batteries présentaient un risque d’incendie, le géant sud-coréen de l’électronique a dévoilé en grande pompe ce mercredi 29 mars son nouveau terminal haut de gamme, le Galaxy S8,  lors d'une conférence à New York. Un smartphone censé être "ultra sécurisé", doté de plusieurs systèmes biométriques pour dévérouiller l'appareil, dont un lecteur d'empreintes digitales, un scanner d’iris et une fonction de reconnaissance faciale.

Or, d'après le site spécialisé Gizmodo, ce nouveau dispositif présenterait en réalité une importante faille. Dans une vidéo mise en ligne le 29 mars par la chaîne iDeviceHelp (voir ci-dessous), on peut voir un utilisateur parvenir à déverrouiller un modèle de démonstration avec une simple photo de lui affichée sur son un téléphone. Pour tromper le système de reconnaissance faciale, il suffit, explique l’auteur de la vidéo, que le cliché ait été pris "à la même distance et avec le même angle de vue que s'il s'agissait du visage de l'utilisateur".

Voir aussi

La reconnaissance faciale destinée pour un "usage fun"

Interrogé à propos de cette faiblesse par le site ArsTechnica, la marque sud-coréenne explique que "la reconnaissance faciale, quoi que pratique, ne peut pour le moment pas être utilisée avec le Galaxy S8 pour authentifier l'accès [aux services] de Samsung Pay ou du Secure Folder (Dossier Sécurisé).  Une autre source, citée par le Korean Heral, précise que la reconnaissance faciale est destinée pour un "usage fun" et "ne doit pas être envisagée comme une mesure de sécurité fiable". A quelques semaines de son lancement officiel, ce "#FaceGate", comme l’a baptisé l’auteur de la vidéo sur Twitter, ne va pas aider Samsung à regagner en crédibilité. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter