Il y aurait bien eu de l'eau sur Mars, selon Opportunity

Il y aurait bien eu de l'eau sur Mars, selon Opportunity

High-tech
DirectLCI
SCIENCES - Selon une affirmation du robot Opportunity Mars a bien abrité de l'eau douce il y a de ça des milliards d'années. Cette nouvelle confirme ainsi les premières recherches du plus récent robot de la Nasa, Curiosity.

L'envoi de robots sur Mars était presque spécialement dédié à cet objectif : découvrir si, oui ou non, la planète rouge a bien abrité de la vie microbienne par le passé, et donc de l'eau. Le robot Oportunity vient de confirmer cette hypothèse, quelques mois après son "confrère", le rover Curiosity. Cela fait maintenant 10 ans que cet astromobile de la Nasa parcourt la planète pour analyser le sol martien. Il a été rejoint en 2012 par Curiosity, qui n'avait pas tardé à trouver des traces d'un ruisseau et même d'un lac.

Les deux sondes sont maintenant d'accord. L'analyse qui a permis de confirmer cette trouvaille a été faite à partir d'argile très hydratée, découverte sur une roche située près d'un cratère. C'est ce minéral se formant dans des milieux humides qui témoignerait de l'existence d'eau ayant un ph neutre. "C'est comme de l'eau que l'on peut boire", a commenté Ray Arvidson, chercheur à l'Université Washington. "Cela aurait pu servir de niche pour abriter une forme de vie à l'époque où elle a existé".

Une mystérieuse roche surgit de nulle part

C'est à cause d'une chute importante de température que cette eau se serait tarie, après être devenue très acide. La mission d'Opportunity est maintenant de continuer à fouiller les alentours du cratère pour trouver d'autres traces d'argile. Dernièrement, les scientifiques de la Nasa ont été intrigués par l'apparition sur le sol d'une roche de la forme d'un beignet sur une image transmise par le robot. Le cliché a été envoyé le 8 janvier alors que les scientifiques s'apprêtaient à actionner son bras télémanipulateur pour des expériences.

On peut y voir une petite roche de couleur blanche sur les côtés et rouge foncé en son centre qui n'apparaissait pas sur les images du même endroit transmises douze jours plus tôt. "Cette roche est tout simplement apparue sous nos yeux…ce qui est étrange", a expliqué lors d'une conférence de presse Steve Squyres, le principal scientifique de la mission Opportunity, avant d'ajouter "qu'elle a probablement été déterrée par une roue du robot en tournant sur lui-même."

"Nous n'avons pas encore trouvé le trou laissé par la roche ainsi déplacée mais nous pensons qu'il doit se trouver à un endroit qui est caché par les panneaux solaires d'Opportunity", a-t-il ajouté. Il semblerait que la roche ait été renversée, dévoilant une face qui n'avait pas été exposée à l'atmosphère martienne depuis peut-être des milliards d'années. Sa composition, du soufre, du manganèse et du magnésium, n'avait jamais été observé jusqu'alors. Une nouvelle découverte en perspective ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter