IndieCade Europe : Paris met les jeux vidéo indépendants à l'honneur

IndieCade Europe : Paris met les jeux vidéo indépendants à l'honneur

CREATIVITE – De vendredi à samedi, se tient au Conservatoire national des Arts et Métiers, pour la première fois en France, le salon du jeu vidéo indépendant IndieCade Europe. Deux jours pour rencontrer des développeurs de renom, découvrir des jeux "indés" reconnus ou pour prendre en main les pépites de demain.

C'est dans ce creuset que l'on trouve depuis plusieurs années quelques belles pépites du jeu vidéo. Les studios indépendants ont la cote et de nombreux éditeurs de renom (mêmes les constructeurs de console leur font les yeux doux), à coup de programmes faits sur-mesure. Et pour honorer toute cette créativité, le festival de jeux vidéo indépendants IndieCade Europe se tient à Paris les 18 et 19 novembre.

Le créateur des Lapins crétins sera là

Le Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) offre durant durant deux jours au jeu indépendant un espace d'expression inédit en France. Si le visiteur pourra venir tester quelques-unes des dernières créations marquantes, avoir un aperçu de ce qui l'attend dans les prochains mois, il pourra aussi écouter des développeurs de jeu, leur vision du métier et cette amour de l'indépendance qui leur permet de proposer des œuvres toute plus étonnantes les unes que les autres.

Parmi les intervenants attendus dans la capitale, on trouve notamment Michel Ancel, papa de Rayman, Beyond Good & Evil (dont la suite est en préparation), ou encore des Lapins Crétins. "Aller à un évènement comme IndieCade, c'est aller à la rencontre de la multitude de possibles que représentent les jeux vidéo", explique-t-il. "Les jeux indépendants sont faits avec les tripes par des poignées de créatifs prêts à soulever des montagnes pour faire aboutir leurs rêves. C'est une source d'inspiration, d'énergie sans pareil, mêlant art et technologie, échecs et réussites." Et il en sait quelque chose pour avoir lancé son propre studio et travaillé sur son premier jeu indépendant (Wild) après des années au sein d'Ubisoft. "On peut échanger autant les galères que les astuces. Ce n’est tellement pas évident ce milieu qu'il faut clairement s'entraider et c'est ce qui donne du sens à des événements comme IndieCade."

80 jeux "indés" à découvrir

Pour les développeurs chevronnés comme pour les novices, le salon sera l'occasion de partager ses expériences, prendre conseils, voire présenter ses prototypes de jeu pour les plus audacieux. Des keynotes seront ainsi tenues par des invités prestigieux dont Michel Ancel, Fabien Delpiano (responsable du studio Pastagames), Matt Nava très remarqué pour Journey et Abzû, la développeuse Zoe Quinn (Depression Quest). Les visiteurs pourront également assister à des ateliers et des tables rondes sur des thématiques. Les professionnels auront le droit à des sessions de workshop sur les différents aspects du jeu (narration, réalité virtuelle, business, art visuel, game design, etc.).

Pour ceux qui veulent découvrir les perles "indés" de demain, un espace de démonstration est prévu avec des créations pour tous les âges et venus de tous les coins du monde. Au total, plus de 80 jeux "indés" sont de la partie.

On trouve des jeux à venir, mais aussi d'autres qui ont fait leurs preuves, aussi pour supports mobiles que pour consoles de salon. On notera parmi ceux-là l'étrange Shadowmatic qui consiste à faire tourner l'ombre d'un objet jusqu'à obtenir une forme. Ou bien le jeu improbable des Français d'Anarcute dont le but est de… manifester en nombre ! 

Clapper est un jeu de rythme où deux joueurs doivent frapper dans leur main lorsque des notes apparaissent sur leur tablette. A suivre également un bien intriguant Black The Fall et son univers crépusculaire.

Toutes les infos sur IndieCade Europe

Ouverture :

- Vendredi 18 novembre de 9h à minuit

- Samedi 19 novembre de 9h à 18h

Tarif : à partir de 24,87 €

Adresse :

Au CNAM (Conservatoire Nationale des Arts et Métiers)

292 rue Saint Martin, Paris 3e

Comment s'y rendre ?

Métros : Réaumur-Sébastopol (lgn 3, 4), Arts et Métiers (lgn 3, 11), Strasbourg-Saint-Denis (lgn 4, 8, 9)

> Plus d'infos sur http://europe.indiecade.com

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : l'Afrique du Sud devrait rapidement passer les 10.000 contaminations quotidiennes

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Manche : quand les Anglais assistent, consternés, à l'arrivée de centaines de migrants sur leurs côtes

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.