Intel dévoile un casque de réalité "fusionnée"

High-tech
Lors de son Forum annuel des développeurs (IDF) à San Francisco, Intel a dévoilé un casque de réalité virtuelle tout-en-un. Baptisé Project Alloy, il s'agit d'un concept capable de mélanger réalité virtuelle, augmentée avec un environnement réel. Bienvenue dans la réalité fusionnée !

On connaissait la réalité virtuelle façon Oculus Rift, la réalité augmentée vers laquelle tendent les lunettes HoloLens de Microsoft. Voici désormais la "réalité fusionnée" d'Intel. Lors de son Forum annuel des développeurs (IDF) à San Francisco, l'entreprise américaine a présenté son premier prototype de casque de réalité virtuelle tout-en-un, en cherchant avant tout à se démarquer de la concurrence possible. 


Baptisé Project Alloy, il s'agit en fait avant tout d'un concept. "Avec toutes les technologies de réalités virtuelle et augmentée disponibles aujourd'hui, il devient difficile de fusionner l'environnement et les mouvements réels avec des objets, environnements et actions virtuels", explique Brian Krzanich, le patron d'Intel. "La réalité virtuelle d'aujourd'hui n'a finalement pas grand-chose de virtuelle. Vous avez souvent besoin d'un mélange complexe de multiples capteurs, caméras et consoles, et de contrôleurs dans les mains". Mais ça, c'était avant. 

Face à son public, Intel a donc dégainé un produit qu'il espère voir révolutionner le secteur en mélangeant différents types de réalité. Bienvenue donc dans la réalité fusionnée, une "nouvelle façon d'expérimenter des interactions physiques et virtuelles" par le biais de technologies digitales et sensorielles de nouvelle génération. Visiter un monument comme si on y était, assister à un concert avec les mêmes sensations, revivre la scène d'un film, déambuler dans une soirée au milieu des convives... autant d'expériences possibles selon Intel. L'idée derrière Project Alloy est de vivre sa réalité virtuelle de la manière la plus réelle possible, sans entraves.

Vivre sa réalité virtuelle le plus réellement possible

Pour que l'expérience soit encore plus forte, le casque présenté est débarrassé de tout fil. A l'instar d'HoloLens, il embarque toutes les technologies nécessaires. Pas besoin de le raccorder à un ordinateur, une console, un smartphone ou une tablette. Bardé de capteurs, Project Alloy permet de se déplacer librement. Il détecte les obstacles qu'il intègre à la vision "virtuelle".

Mais là où il fait franchir un palier supplémentaire à cette virtualité fusionnée, c'est dans l'absence d'accessoire supplémentaire. Sa technologie de détection 3D RealSense permet de voir ses mains et d'interagir naturellement avec les objets virtuels. Vous pourrez ainsi vous saisir de votre vraie raquette pour vivre votre expérience virtuelle puisque l'ensemble aura été intégré à votre vision dans le casque. Intel avance également un autre argument en faveur de sa technologie : il n'y a pas de capteurs ou caméras à installer pour détecter les objets, une façon de tacler le HTC Vive dont les caméras positionnées en hauteur créent une pièce virtuelle dans laquelle évoluer.


Présenté à travers un casque assez semblable à l'Oculus Rift ou au PlayStation VR, Project Alloy est en fait un moyen de mettre en avant les technologies et une vision du futur selon Intel. Car c'est en fait la plateforme de développement que met en avant le groupe, prêt à fournir toutes les informations nécessaires pour que développeurs et fabricants s'approprient la technologie pour leurs produits. Présent à l'IDF, Microsoft a d'ailleurs annoncé une optimisation des contenus Windows avec Project Alloy.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter