Arrivée de la 5G, des Gafa encore plus insatiables... : découvrez le Top 10 des prédictions high-tech pour 2019

High-tech

Toute L'info sur

5G : le très haut-débit mobile va tout changer

BOULE DE CRISTAL - Pour tout le secteur high-tech, c'est comme une tradition de Noël. Dans un monde où tout change constamment, les experts ont tous leur liste de prédictions pour 2019. On a choisi les dix meilleures... en tout cas à notre avis.

Ils avaient un peu survendu la réalité virtuelle, pas tous vu venir la vague des smartphones à grands écrans, et peut-être un peu trop misé sur le Bitcoin l'année dernière. Les prédictions technologiques des grands cabinets d'analystes et des banques d'affaires, de Gartner à Deloitte en passant par GP Bullhound, ne voient pas toujours juste. Mais elles dressent collectivement un dessin assez fidèle de l'avenir qui nous attend. 

Dans le lot, figurent les tendances qui se confirment année après année -comme l'intelligence artificielle-, celles qui sortent un peu de l'écran radar -on parle cette année beaucoup moins de réalité virtuelle- et certains paris sur l'avenir qui s'appuient plus sur une intuition que sur une tendance claire. Dans toutes leurs prédictions pour l'année à venir, LCI a effectué son marché.

Voici donc le Top 10 des révolutions inattendues et des grandes tendances à surveiller pour 2019.

1 - La 5G prête à tout changer

Si l'on attend encore de savoir si nous aurons accès à des forfaits 5G avant la fin 2019, côté opérateurs, la révolution est déjà en marche. Révolution, car la 5G ne sera pas seulement une version plus rapide de la 4G : elle promet de multiplier également les objets connectés, d'offrir en mobilité des débits dignes de la fibre aujourd'hui et, dans certains cas, de remplacer une connexion filaire à la maison. La moitié des grands opérateurs dans le monde devraient se lancer dès 2019, les autres en 2020. Mais nous devrions déjà voir arriver sur le marché une vingtaine de smartphones 5G avant la fin de l'année.

2 - L'intelligence artificielle est partout... mais pas encore omniprésente

C'est l'un des mots-clés du high-tech pour les décennies à venir, et ce futur-là a déjà commencé. Quatre grandes entreprises sur cinq ont déjà entrepris des projets d'intelligence artificielle, soit pour mieux exploiter leurs propres données, soit pour imaginer de nouveaux services à proposer à leurs clients. Pour l'instant, peu de choses sont vraiment visibles du grand public, en dehors de toutes les avancées en analyse d'images que l'on voit déjà à l'oeuvre dans des smartphones de dernière génération. Mais ce manque de visibilité ne durera pas, même si l'intelligence artificielle restera pour l'essentiel une technologie sous-jacente de milliers d'usages différents.

Voir aussi

3 - L'e-commerce gagne du terrain

Après les petits commerces de centre-ville, ce sont les grandes surfaces de périphérie qui pourraient souffrir de l'amélioration constante de l'offre du commerce en ligne et des changements d'habitudes de consommation qui vont avec.  En devenant le nouveau standard du marché, la livraison à J+1 va permettre des achats de quasi-impulsion jusque-là réservés au commerce physique. Les gagnants seront ceux qui arriveront à conjuguer la simplicité du commerce connecté et le service personnalisé que l'on ne trouve qu'en magasin.

4 - Amazon, bien au-delà de l'e-commerce

Et justement, tant qu'on parle de commerce en ligne, difficile de ne pas parler d'Amazon, mais pour tout ce qu'il fait d'autre. Si l'e-commerce reste son coeur de métier, le géant est aussi devenu l'un des tout premiers fournisseurs de services cloud au monde, au travers d'Amazon Web Services. Ce qui se voit moins, c'est à quel point Amazon est devenu une plateforme de publicité géante, au travers des liens sponsorisés que l'on trouve sur le site, payés par des vendeurs qui voudraient se mettre en tête de liste. Une activité accessoire qui aura quand même rapporté près de cinq milliards de dollars à Jeff Bezos en 2018. 

De quoi chasser sur les terres de Facebook et Google, avec un avantage de choix : les pubs d'Amazon, vous les voyez au moment-même où vous êtes prêts à faire un achat. Et ça, ça n'a pas de prix.

Voir aussi

5 - Les Gafa comme nouveaux banquiers

Difficile de jouer la surprise, nous serions plutôt face à une progression logique : Google, Apple, Facebook et Amazon,  à qui nous confions déjà l'essentiel de nos données, et avec lesquels nous sommes déjà en affaires, seraient les mieux placés pour demain devenir nos banquiers. Ajouter un onglet "Mon compte bancaire" sur Amazon ou dans l'interface de son iPhone semblerait couler de source, avec un service 100% numérique, sur le modèle des néo-banques comme N26, Qonto ou Orange Bank, qui grignotent déjà des parts de marché aux établissements traditionnels. On comprend la nervosité de ces derniers.

6 - Les failles de sécurité et les scandales sur nos données privées vont continuer, et ça ne changera rien

Si le bug est consubstantiel de l'existence même du code informatique, quand il touche nos données personnelles, forcément, ça pique un peu. Chaque mois, chaque semaine presque, on apprend que telle ou telle enseigne d'e-commerce, tel ou tel réseau social s'est fait pirater des fichiers, a mal protégé la confidentialité des informations de ses utilisateurs. Comme une porte ouverte à toutes sortes de fraudes, le vol d'identité en première ligne. Selon les experts, la mauvaise nouvelle, c'est que cela ne va pas s'arrêter. Pour autant, 2019 ne devrait pas être l'année de la grande révolte des internautes, qui ne changeront pas de crémerie à chaque alerte. Une année normale, donc.

Voir aussi

7 - Bitcoin n'est pas mort, et la blockchain non plus

Certes, les crypto-monnaies - Bitcoin, Ethereum et les autres - ont dévissé en 2018, des chutes jusqu'à 90%, à faire pâlir le krach de 1929, et pourtant, selon certains insiders, annoncer la mort du Bitcoin serait encore largement prématuré. Nombre d'investisseurs qui avaient mis beaucoup d'argent dans les crypto-monnaies n'ont pas encore vendu, certains auraient même renforcé leurs investissements. Il serait donc urgent d'attendre, ou d'acheter ?

Pendant technologique des crypto, la blockchain, le système qui les sous-tend et peut servir à toutes sortes de choses, serait quant à elle elle sur le chemin de la démocratisation. Nombre d'entreprises ont investi pour déplacer certains services vers cette blockchain, d'autres y créent de nouveaux services, comme Orange qui dévoilait la semaine dernière un service de vote numérique pour les collectivités qui voudraient consulter leurs administrés.

8 - Souriez, vous êtes identifiés

L'efficacité de la technologie est telle qu'on voit mal comment elle ne s'étendrait pas : aujourd'hui, reconnaître un visage dans une foule est devenu presque trivial, certains systèmes permettent même de vous reconnaître de dos, en identifiant votre démarche. En Chine, les systèmes ont été massivement déployés dans certaines villes, pour vous rappeler nommément à l'ordre quand vous traversez hors des passages cloutés. Surtout, intégrer une reconnaissance faciale aux systèmes de surveillance en ville permettrait de mettre la main sur des criminels recherchés ou de retrouver des personnes disparues. Chez nous, la loi ne le permet pas encore, mais pour combien de temps ?

En vidéo

Reconnaissance faciale : l'innovation et ses dérives

9 - Des médias qui passent de la pub au payant

Avec un publicité en ligne qui se vend de moins en moins cher, avec la concurrence frontale des grandes plateformes des Gafa, les médias en ligne pourraient être de plus en plus nombreux à passer du gratuit au payant, à ne plus se rémunérer sur les clics, mais sur un abonnement, ou un paiement à l'acte. On l'a vu aux États-Unis, on le voit en France, en tout cas pour certains grands journaux en ligne, on pourrait le voir aussi pour des choses qui jusque-là étaient gratuites, comme l'arrivée de bouquets de podcasts payants, à la Netflix.

10 - La vague du "Designed in China"

On a encore tendance à ne penser à la Chine que comme l'usine du monde, comme l'endroit où l'on fabrique ce que l'Occident a inventé... et on a tort. À voir l'éclosion en quelques années de géants comme Huawei, Xiaomi ou Oppo, rien que sur le marché du smartphone, on comprend bien que nous sommes en train d'observer exactement ce qui s'est passé au Japon dans les années 1970-80, et en Corée dans les années 1990-2000. Fini le simple "Made in China", la prochaine génération de nos gadgets connectés seront "Designed in China", nouvelle puissance technologique qui pourrait dicter la tendance. Et de ce côté-là, 2019 pourrait nous le démontrer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter