iPad moins cher, nouveau MacBook Air... : ce qu'Apple devrait annoncer aujourd'hui lors de sa Keynote

DirectLCI
ECOLE - Apple organise une nouvelle keynote ce mardi 27 mars à Chicago. L'événement tournera autour de l’éducation, l'une des thématiques clé de la firme à la pomme. De nouveaux produits sont également attendus.

Une pomme calligraphiée sur fond blanc et une phrase sibylline proposant de partir en excursion (Let's take a field trip) : les invitations envoyées à la presse la keynote programmée ce mardi 27 mars ont eu le mérite de provoquer la surprise. Déjà par le lieu choisi, un lycée de Chicago (Lane Tech High School), alors que la précédente conférence avait eu lieu au tout nouveau Steve Jobs Theater de l'Apple Park à Cupertino. Mais aussi par le choix avancé : l'éducation.


"Joignez-vous à nous pour découvrir les nouvelles idées créatives pour les enseignants et les élèves", indique le carton d'invitation. Cette conférence thématique n'est pas non plus une première pour la firme à la pomme. En janvier 2012 déjà, elle avait tenu une keynote autour de l'éducation. A l'époque, l'invitation de celle-ci était dessinée à la craie sur un simili d'ardoise. Ce rendez-vous avait permis de dévoiler des applications à destination des élèves et professeurs.

L'éducation, le nouveau poumon d'Apple

Ces dernières années, Apple a mis en place une multitude de services à destination du monde de l'éducation. De l'installation de matériels dans les établissement à la création d'outil comme Classroom, qui permet aux professeurs de gérer la classe et les cours, en passant par de nombreux ateliers proposés ou même l'application Swift Playground pour apprendre le code informatique dès le plus jeune âge, Apple tente de balayer tous les aspects de la vie scolaire, sans oublier pour autant les études supérieures. Les étudiants, ou toute personne intéressée, peuvent aussi profiter d'iTunesU avec ses cours enregistrés dans de nombreuses universités. Une nouvelle application iBooks d'Apple est aussi en réflexion pour mieux intégrer les livres électroniques, sans doute à destination des étudiants.


Le programme "Le code à la portée de tous" (Everyone can code en anglais) a été lancé en début d'année en Europe afin de faciliter l'apprentissage dans quelques 70 instituts et universités du continent, dont l'université Pierre et Marie Curie à Paris. L'objectif est de faciliter la création d'applis via Swift et tout un arsenal de compétences. Le programme dure un an et est accessible quel que soit le niveau ou la formation des étudiants.


Et sans surprise, Apple a choisi Chicago, un choix pas anodin car la ville s'est lancée dans une vaste opération pour enseigner le code informatique Swift à 500 000 élèves de ses écoles. Le lycée Lane Tech situé dans cette ville fait d'ailleurs figure de modèle dans le déploiement de l'initiative technologique maison. "Nous avons la volonté d'offrir une approche beaucoup plus facile aux élèves de primaire, collège et lycée," nous explique-t-on du côté d'Apple qui rappelle que l'idée est avant tout de leur permettre de savoir le faire pour inciter au développement, à la collaboration et pour résoudre les problèmes du quotidien. " La programmation est une compétence essentielle dans le monde du travail d’aujourd’hui", clame volontiers Tim Cook.

Des iPad, des Macbook et peut-être plus encore…

Ce n'est pas parce qu'Apple délaisse ses quartiers généraux de Californie qu'il ne faudra pas attendre de nouveaux produits durant cette keynote. On sait que Tim Cook et les siens en ont dans les tiroirs et les actionnaires, habitués des fins d'exercice ambitieux, attendent un signal de l'entreprise qui a connu un emballement moins fort que prévu autour des derniers produits. Si Apple détourne l'attention de sa keynote autour de l'éducation, il y a fort à parier que, dans les hautes sphères, on prépare l'atterrissage de nouveautés en prenant le parti de les présenter sous l'angle éducatif.


A commencer par de possibles iPad à bas coût à destination des écoles. En mars 2017, d'un simple communiqué, la maison de l'iPhone avait mis sur le marché deux tablettes d'entrée de gamme. Un modèle plus adapté aux attentes des professeurs ou de ceux qui n'ont besoin que d'un minimum siglé Apple à prix accessible pourrait voir le jour (on parle de 259 dollars, soit environ 210 euros). Le vieillissant MacBook Air aurait également un successeur de 13,3 pouces avec écran Retina au prix allégé (on parle de moins de 900 dollars) et attendu pour l'été. Une façon aussi de séduire les étudiants comme le fait Microsoft avec sa gamme Surface Laptop ou encore Google qui détient plus de la moitié du marché américain avec ses Chromebook (59%). Proposer des produits nettement plus abordables financièrement permettrait ainsi à la marque de mettre un pied sur ce marché en plein boom qui lui échappe encore (29,2 millions de PC portables vendus en 2017).


A la vue de l'invitation stylisée, on peut être quasiment sûr qu' un nouvel Apple Pencil, le stylo connecté de la marque, devrait faire une apparition. Un rappel du HomePod, dont la sortie au reste du monde est programmée pour avril, et du prochain AirPower, le "coussin" de recharge sans fil, sont aussi à attendre. A moins que la marque californienne joue le tout pour le tout et lance aussi le très attendu iPhone SE 2 à prix bas pour faire aussi de l'œil aux étudiants attirés par les sirènes des smartphones haut de gamme plus abordables sous Android…

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter