iPhone 6 : les 5 raisons d'un succès mondial inégalé

iPhone 6 : les 5 raisons d'un succès mondial inégalé
High-tech

APPLE - Avec son dernier modèle, qui se décline en deux tailles, Apple n'a jamais vendu autant de smartphone. Mais quelles raisons expliquent un tel succès ? Metronews vous livre des pistes de réflexion.

Ceux qui avaient annoncé la fin prochaine d'Apple à la mort de Steve jobs en sont pour leur frais. Apple va bien, très bien même. Certains osent même affirmer que Tim Cook se révèle un meilleur PDG que son prédécesseur . Il est vrai qu'Apple n'a jamais vendu autant d'iPhone. Sur le trimestre écoulé - qui couvre la période de Noël -, la firme californienne a vendu pas moins de 74,5 millions d'unités, tout modèle confondu. Il ne fait guère de doute que ce sont les iPhone 6 et iPhone 6 Plus qui ont tiré les ventes. Dans le monde, plus de la moitié des smartphones activés au lendemain de Noël étaient des iPhone, affirme le service Flurry. Voici 5 raisons qui expliquent ce succès mondial inégalé.

Des tailles d'écran plus grandes
Longtemps réclamées à cor et à cri, les écrans plus grand de l'iPhone 6 et 6 Plus font vraiment la différence. Passer des 4 pouces de l'iPhone 5s et 5c aux 4,7 pouces de l'iPhone 6 et même 5,5 pouces de l'iPhone 6 Plus a été une des décisions les plus intelligentes d'Apple prises ces dernières années. Nombre de personnes n'achetaient pas un smartphone de la marque en raison de ce détail… qui n'en était pas un. Un choix qui a notamment fait la différence en Asie, et particulièrement en Corée du Sud où la marque a capté 33 % du marché smartphone au pays de Samsung et LG avec le lancement des iPhone 6 et 6 Plus.

 Un tout nouveau marché : la Chine
Le lancement de l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus à l'automne 2014 a été particulièrement soigné en Chine, survenant au même moment que la signature d'un accord de poids avec l'opérateur China Mobile. Depuis deux ans, Apple ne cesse de l'affirmer : la firme voit son avenir dans l'Empire du Milieu et estime que ce marché deviendra le premier pays en termes de ventes, devant les Etats-Unis, à moyen terme. L'iPhone est déjà devenu numéro des ventes dans le pays au cours du trimestre écoulé. En un an, les ventes d'Apple en Chine se sont ainsi envolées de 70 %.

 L'attrait d'Apple Pay aux Etats-Unis
Ce service de paiement sans contact lancé seulement depuis septembre dernier a déjà révolutionné le marché du paiement mobile outre-Atlantique. Pour la seule Bank of America (une des principales banques américaines), ce sont pas moins de 800 000 clients qui ont activé une ou plusieurs cartes bancaires sur l'Apple Pay depuis le lancement. Dès à présent, les deux tiers des paiements sans contact aux Etats-Unis passeraient par le service d'Apple. Et ce n'est que le début : Tim Cook l'a affirmé, 2015 sera l'année d'Apple Pay. Une extension en Europe et peut-être aussi en Asie est attendue dans les prochains mois.

 Un écosystème parfait pour qui ne veut pas se prendre la tête
Il y a tellement de bonnes raisons de critiquer iOS, et plus largement tout l'écosystème Apple, mais la simplicité d'utilisation a souvent eu raison de velléités d'indépendance de possesseurs d'iPhone. L'App Store garantit de télécharger des applications sans virus ou malware (puisque validées manuellement une par une) et qui sont généralement considérées comme mieux finies que leur alter ego sous Android. La raison en est notamment le peu de modèles de smartphone à gérer contrairement aux milliers de versions aux résolutions, tailles et ergonomies variables sous Android. Bref, on peut faire bien moins de choses sous iOS que sous Android mais ce qu'il est possible de faire sous iOS est simple et intuitif.

 Une marque toujours aussi attractive
Has been Apple ? Loin de là ! Certes, le design de l'iPhone 6 n'a pas tant changé que ça par rapport à l'iPhone 5s. Certes, tout le monde a le même appareil à peu de détails près (trois couleurs, deux tailles). Mais tout cela n'empêche pas l'iPhone de rester encore et toujours, même 7 ans après le premier modèle, cet obscur objet de désir dont nombre de personnes rêvent. La preuve ? Apple a beau augmenter son prix régulièrement (le dernier modèle est vendu 709 euros, soit 10 euros de plus que son prédécesseur) et même oser proposer une version 128 Go de l'iPhone 6 Plus à 1 019 euros, rien n'y fait : il continue à se vendre comme des petits pains. Après tout, c'est un signe extérieur de richesse… tout comme le sera la montre Apple Watch qui sera lancée en avril .

EN SAVOIR +
>>  iPad en berne et iPhone 6 à la fête : Apple signe un bénéfice record
>>
Apple Watch : la montre connectée sera lancée en avril, indique Tim Cook
>>
Toute l'actualité d'Apple

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent