iPhone, Apple Watch, iPad, MacBook : les nouveautés à attendre de la keynote d’Apple

iPhone, Apple Watch, iPad, MacBook : les nouveautés à attendre de la keynote d’Apple

TECH
DirectLCI
DEMANDEZ LE PROGRAMME - Ce mercredi 12 septembre, tous les yeux seront tournés vers Cupertino, en Californie, pour découvrir les nouveaux smartphones d'Apple, ainsi qu’une ribambelle d’autres produits. Le programme s'annonce potentiellement chargé lors de cette keynote…

C'est le rendez-vous phare du calendrier d'Apple. Le groupe tient ce mercredi sa conférence de rentrée au Steve Jobs Theater de l'Apple Park à Cupertino (Californie). Le programme de cette keynote s’annonce chargé à en croire les dernières rumeurs. Si on sait que les prochains iPhone ne manqueront pas le rendez-vous, on évoque pêle-mêle les Apple Watch, les iPad, les AirPods voire les Macbook au menu. Tour d’horizon de ce qui nous semble probable… ou pas.

iPhone 2018

Ce sont les habituelles stars de la rentrée et donc aucune chance qu’ils ne manquent à l’appel. On sait déjà qu’ils seront au nombre de trois avec un point commun très (très) probable : le nouveau châssis instauré par l’iPhone X l’an dernier. Apple entre dans une nouvelle ère design avec ce modèle qui a marqué les dix ans du smartphone maison et qui va devenir la norme. La seule incertitude reste les appellations. Il se murmure que l’iPhone 8, qui avait gardé le design institué depuis l’iPhone 6, pourrait avoir un successeur aux possibilités plus limitées que les autres nouveaux venus 2018 (écran LCD plus grand et quasi sans bord, un seul capteur photo, moins de puissance, mais la reconnaissance faciale FaceID) et pourrait donc se nommer iPhone 9, nouvelle allure oblige. Pourtant, le 9 semblait abandonner l’an dernier entre l’iPhone 8 et l’iPhone X (dix). Ce dernier ne serait cependant pas une édition limitée et reviendrait avec son écran OLED de 5,8 pouces, accompagné même d’un grand frère aux mêmes caractéristiques mais avec un écran encore plus grand (6,5 pouces). Histoire de satisfaire les adeptes des iPhone 7 ou 8 Plus qui le trouvaient trop étroit. Et l’on évoque un iPhone XS (S comme superior) pour un modèle un peu au-dessus mais sans améliorations notables.

On se dit qu’Apple serait aussi bien inspiré de redémarrer une nouvelle lignée (voire deux) avec un nom simple : iPhone Pro d’un côté, iPhone (tout simplement) de l’autre. La firme l’a fait ces dernières années avec ses iPad/iPad Pro ou encore ses MacBook/MacBook Pro pour en simplifier la compréhension des usages et du prix. Et cela éviterait l’éventuelle confusion l’an prochain d’un iPhone X2 et d’un possible iPhone… 11 ?


Du  côté des dernières rumeurs, la plus insistante concerne les prix qui étaient annoncés à la baisse pour le successeur de l’iPhone X. Ils seront trois produits aux modèles et fonctionnalités quasi similaires. Il est possible que le prix plus bas ne soit en fait que celui de "l’iPhone 9", modèle "low-cost" du haut de gamme maison. On évoque aussi l’arrivée (enfin) d’un modèle double SIM sur l’iPhone. Ce serait une sacrée révolution pour Apple, qui s’y était toujours refusé jusque-là. Mais il pourrait aussi s’agir d’une éventualité réservée aux seuls marchés asiatiques et indiens, friands de ce concept. La plus probable reste possiblement l’abandon du câble Lightning/USB pour le câble Lightning/USB-Type C.

 

Taux de probabilité de présence : 100 %

Apple Watch Series 4

La montre connectée d’Apple est normalement le sparring-partner des iPhone. Le système d’exploitation watchOS 5 dévoilé en juin dernier lors de la conférence des développeurs WWDC a laissé transparaître quelques améliorations fonctionnelles (de nouvelles activités, du monitoring de santé, etc.), mais rien de révolutionnaire comme le fut l’arrivée de la 4G/LTE pour permettre à l’Apple Watch Series 3 de fonctionner sans iPhone. Il faut donc s’attendre à des nouveautés plutôt sur l’extérieur qu’à l’intérieur. On parle d’un écran 15% plus grand, sans modification de la taille des boîtiers proposés (38 et 42 mm). Depuis longtemps, on sait qu’Apple travaille à des bracelets de montre embarquant de multiples capteurs pour mesurer vos paramètres santé. Cela pourrait constituer une des nouveautés possibles de l’édition 2018. Tous les modèles pourraient également bénéficier d’un stockage interne plus important du fait du fonctionnement cellulaire (sans iPhone) de l'Appel Watch. Reste qu’en France, cette possibilité d’utilisation est restreinte du fait que seul l’opérateur Orange peut proposer des forfaits pour les cartes e-SIM directement intégrées à la montre. Même si peu de rumeurs ont fuité autour de l’Apple Watch, on ne voit pas comment Apple pourrait se priver d’une nouvelle déclinaison.


Taux de probabilité : 95 %

Le chargeur par induction AirPower

Présenté en septembre 2017, le support de recharge par induction se fait toujours attendre. Ce "coussin" doit pouvoir accueillir les iPhone dotés de la technologie sans contact, l’Apple Watch et le boîtier des prochains écouteurs sans fil AirPods en même temps. Cette station de recharge était attendue en milieu d’année, mais sa conception s’est avérée plus complexe que prévue. Notamment en raison des risques de surchauffe occasionnée par la charge simultanée des trois appareils. Les ingénieurs semblent avoir trouvé la solution. Si l’AirPower ne sort pas en même temps que l’iPhone et l’Apple Watch, on ne voit pas quand ça sera…


Taux de probabilité : 95 %

Nouveaux écouteurs AirPods

Moqués en 2016 lors de leur présentation à la keynote de septembre, les écouteurs sans fil d’Apple ont néanmoins connu le succès. Depuis deux ans, Tim Cook et les siens travaillent à la génération suivante, qui passe forcément par un système de charge sans fil du boîtier des AirPods. De petits curieux ont d’ailleurs débusqué le nouveau modèle en image dans la version beta d’iOS 12, le prochain système d’exploitation des iPhone et iPad.


Taux de probabilité : 75 %

iPad Pro 2018

Un nouvel iPad se profile à l’horizon et les rumeurs vont là-aussi bon train. On sait qu’il devrait ressembler à un iPhone X géant, avec les bords quasi invisibles et la fameuse encoche en haut pour la reconnaissance faciale. En mars, Apple a dévoilé son nouvel iPad 2018 destiné davantage aux écoles, budgets plus serrés et étudiants. L’iPad Pro borderless, qui semble évident au vu des démonstrations du prochain iOS 12 que nous avons pu apercevoir sur la tablette, paraît en approche.


Mais depuis l’annonce de l’iPad Pro 12’9", il n’a plus été fait mention d’une tablette tactile à la keynote de septembre. Les iPad ont bien souvent eu leur événement dédié en octobre, en compagnie éventuellement des MacBook. On miserait bien sur un retour de l’événement de la Toussaint en 2018.


Taux de probabilité : 50 %

MacBook Air

Exit le MacBook Air ? Depuis des années, il attend du renouveau qui ne vient pas. L’heure semble avoir sonné pour l’ordinateur portable d’entrée de gamme (mais ultra-léger) d’Apple. Le groupe californien planche sur un nouveau modèle à moins de 1.000 euros, et il paraît difficile de laisser échapper ce segment de vente alors que la concurrence fait rage avec des produits plus puissants que le MacBook Air, et que le MacBook Pro ou même le MacBook sont encore trop chers pour beaucoup (à partir de 1.500 euros). Selon Bloomberg, un compromis aurait été trouvé et cela passerait par une refonte du MacBook (le modèle avec un seul port USB-C qui gère tout, de la charge aux liens extérieurs) : un châssis 13 pouces identiques, mais avec des bords d’écran plus fins (donc un modèle plus compact), un écran enfin Retina pour une meilleure qualité d’affichage et un plus grand confort. Sa sortie serait prévue pour la fin septembre-octobre. Pas sûr qu’il trouve un véritable terrain d’expression de sa nouveauté en étant noyé dans la keynote de septembre…


Taux de probabilité : 25 %

(A gauche, le MacBook - A droite, le MacBook Air)

Mac mini

C’est quasiment devenu l’arlésienne d’Apple. Attendu par ses adorateurs, le Mac mini, un ordinateur de bureau ultra compact, est porté disparu depuis près de quatre ans. Pourtant, Apple a assuré travailler sur un nouveau modèle. Il pourrait gagner en puissance sans compromis sur son format réduit et son prix autour de 500-600 euros. Et Bloomberg parle même d’une arrivée fin octobre. Juste après une possible keynote. Que voudriez-vous qu’il vienne faire en septembre ?


Taux de probabilité : 1 %

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter