iPhone bridés : la concurrence se délecte des déboires d’Apple

DirectLCI
A PLAT - Après le mea culpa d’Apple qui a admis brider volontairement ses iPhone les plus anciens pour préserver leur batterie, les concurrents de la marque à la pomme montent au créneau… pour se démarquer. HTC, Samsung, LG ou encore Motorola le clament haut et fort : ça n’arrivera pas avec leurs produits.

Les problèmes de batterie, ce n’est jamais simple de s’en débarrasser. Samsung peut en attester après sa rentrée noire en 2016 à la suite des soucis de son Galaxy Note7. Pourtant, le constructeur sud-coréen serait plutôt du genre ravi des déboires de son rival. 


"La qualité du produit a toujours été et sera toujours notre principale priorité chez Samsung Mobile. Nous assurons l’autonomie prolongée de nos appareils mobiles grâce à de multiples niveaux de sécurité, comprenant des algorithmes logiciels qui régissent le courant de charge de la batterie et la durée de chargement", explique Samsung dans un courrier adressé au site PhoneArena. "Nous ne réduisons pas les performances du processeur par l’intermédiaire des mises à jour logicielles." Après l’affaire "Note7", Samsung avait multiplié la communication autour de ses nouvelles mesures de sécurité multi-niveau pour rassurer ses utilisateurs.

"Ce n’est pas quelque chose que nous faisons"

Et Samsung n’est pas le seul à se réjouir. LG aussi a fait part de son commentaire face aux critiques d’obsolescence programmée dont fait l’objet Apple. "LG ne l'a jamais fait, ne le fera jamais! Nous nous soucions de ce que nos clients pensent", souligne l’autre constructeur coréen au site spécialisé. 


Avant les deux géants asiatiques, HTC et Motorola avaient également indiqué qu’ils ne cherchaient pas à ralentir le processeur de leurs smartphones pour préserver les batteries plus anciennes. Les deux entreprises avaient indiqué à The Verge qu’elles n’utilisaient pas les mêmes pratiques de ralentissement de téléphone qu’Apple pour limiter les performances du processeur. "Ce n’est pas quelque chose que nous faisons", a confié un porte-parole de HTC.


Apple a présenté ses excuses jeudi soir et s'est engagé à baisser le prix de ses batteries de remplacement durant un an. 

Plus d'articles

Sur le même sujet