iPhone SE : faut-il craquer pour le nouveau format compact à petit prix d'Apple ?

L'iPhone SE (2020) d'Apple
High-tech

SMARTPHONE - Après les nouveaux iPad Pro et MacBook Air, Apple a enfin lancé l'iPhone SE version 2020. Successeur attendu du première modèle sorti en 2016, il reprend la même recette à succès : un prix inférieur à 500 euros, un format plus compact que ses acolytes, mais la puissance des derniers iPhone. Un bon pari ? Eléments de réponse.

Le confinement n’a pas empêché Apple de dégainer ses nouveautés depuis le début du printemps. Après l’iPad Pro et son capteur LiDAR de voiture autonome, ou encore le nouveau MacBook Air, la firme californienne a enfin lancé son nouvel iPhone SE, sa solution pour partir reconquérir le milieu de gamme (les smartphones entre 300 et 500 euros).

Depuis l'avènement de son prédécesseur au printemps 2016, l'iPhone SE était fréquemment annoncé, mais il s'était jusque-là fait désirer. Le modèle précédent arborait le design de l'iPhone 5s - modèle à succès de la firme- et la puissance de l'iPhone 6s, alors le dernier venu, pour moins de 500 euros. Apple reprend la même recette et l'adapte aux goûts de 2020. 

Lire aussi

Retour à un format réduit

L'iPhone SE de seconde génération a le look de l'iPhone 8 avec un écran Retina de 4,7 pouces de diagonale (environ 12 cm), le lecteur d'empreinte Touch ID en bas pour se déverrouiller et une bande en haut pour la caméra. De prime abord, cela surprend un peu alors que la tendance actuelle est plutôt au design épuré, avec de très grands écrans (plus de 5,5-6 pouces) repoussant les bordures des smartphones au maximum et se contentant d’un trou dans l’écran pour la caméra. Ici, le smartphone tient bien en main (13,8 cm de long, 6,7 cm de large), et l’on ne risque pas d’être inquiet de mettre ses doigts sur l’écran par inadvertance. C’est compact et toujours aussi qualitatif sur les matériaux.

La seule chose qui peut surprendre ceux qui ont pris l’habitude des écrans OLED de meilleure résolution : ici, c’est encore une simple dalle Retina HD. Pour beaucoup, cela sera amplement suffisant. Si vous voulez visionner des contenus vidéo 4K, passez votre chemin. Vous n’en profiterez pas dans les meilleures conditions.

La puissance des derniers iPhone

A l’intérieur, Apple a mis ses toutes dernières innovations (processeur A13 Bionic comme sur les iPhone 11 et 11 Pro, intelligence artificielle, wifi 6 pour une connexion plus rapide, iOS 13…). Pourquoi tant de puissance ? Pour pouvoir tout d’abord faire tourner l’appareil photo de manière optimale malgré son seul capteur au dos. Vous avez là le même module caméra que l’iPhone XR salué pour faire (quasiment) aussi bien que l’iPhone XS en son temps : photo plus détaillée, mode portrait disponible avec sa palette d’effets (noir et blanc, découpage, etc.), vidéo 4K et enregistrement stéréo, technologie Smart HDR pour des photos avec de meilleurs contrastes. L’iPhone SE est nettement meilleur en photo que l’iPhone 8, notamment en basse lumière, même si c'est peut-être là qu'il est le moins à l'aise. Un pas en avant, mais encore loin des résultats des derniers iPhone 11 Pro et même de l’iPhone 11 avec leur appareil photo avancé.

L’iPhone SE s’avère plus fluide dans son usage. Il vous permettra de jouer en toute tranquillité et même de profiter des expériences en réalité augmenté, ce que ne faisait pas son prédécesseur ni l’iPhone 8.

Au rang des regrets, il n’est pas prêt pour l’arrivée de la 5G et sa batterie est loin d’être optimale. C’est peut-être ce qui étonne le plus. Nous avons tenu sereinement une journée en usage normal (navigation web, prise de photos, YouTube, appels…), mais pas plus. Pour les "petits" utilisateurs, ce sera suffisant. Si vous misiez sur son autonomie et que vous surfez beaucoup sur internet, vous allez être déçus. Mais cela pourrait se régler, ou du moins s’améliorer, avec une prochaine mise à jour d’iOS 13. Espérons-le !

Pour qui est fait cet iPhone SE ?

L'iPhone SE 2020 vient se positionner à 489 euros, comme son prédécesseur, et permet à Apple de compter à son catalogue un appareil plus "abordable". Mais vous avez cette fois quatre fois plus de stockage que sur l'ancien modèle à sa sortie (64 Go contre 16 Go) et la possibilité de grimper jusqu’à 256 Go pour 659 euros (contre 128 Go pour le précédent à 599 euros). 

Si vous avez l’un des derniers iPhone dotés d’une encoche et d’un écran OLED (iPhone X/XS/XS Max/11 Pro/11 Pro Max), passez votre chemin. Basculer sur l’iPhone SE serait faire machine arrière aussi bien sur la taille d’écran que sur la qualité. Et encore plus sur l’autonomie par rapport aux tout derniers modèles qui ont monté en gamme sur ce point. Ce nouveau venu s’adresse plutôt aux possesseurs des iPhone 8 et antérieurs (et même iPhone SE 2016) qui constateraient un essoufflement de leurs appareils ou qui seraient tentés par une amélioration de la qualité photo. Et puis, il y a évidemment ceux qui sont sur Android et souhaiteraient (re)venir dans le giron d'Apple, mais étaient freinés par la taille et les prix vertigineux des derniers iPhone. 

Prix : à partir de 489 euros - Disponible en noir, blanc et rouge

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent