iPhone SE vs iPhone 6s : lequel acheter ?

High-tech

TEST - Metronews a pu tester pendant plus de deux semaine le nouveau iPhone SE. Au-delà de la différence de prix (260 euros, tout de même), on peut se demander si le nouveau smartphone d’entrée de gamme peut être une bonne alternative à l'iPhone 6s. Voici notre verdict.

"La plupart du temps, les gens ne savent pas ce qu'ils veulent avant que vous leur ayez montré", déclarait Steve Jobs dans une interview accordée à Business Week, il y a déjà plus de quinze ans. Pendant très longtemps, le succès du business model de la marque à la pomme s’est construit sur la base de ces quelques mots.

Il faut croire que les temps changent. Avec ce nouvel iPhone SE, la firme de Cupertino a construit l’iPhone que ses clients attendaient, plutôt que celui dont elle voulait. Mais cette nouvelle stratégie pourrait finalement faire plus de bien que de mal à Apple.

EN SAVOIR + >> iPhone SE : un smartphone discret, assez puissant et plus endurant

Après avoir pu tester le nouvel iPhone SE pendant plus de deux semaines, j’ai dû me rendre à l’évidence et rallumer finalement mon iPhone 6s. Pas facile de faire machine arrière, surtout quand on a été habitué à un grand écran de 4.7 pouces.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que le dernier né d’Apple n’est pas convaincant. Comme en témoigne d’ailleurs les ruptures de stocks qui touchent actuellement la plupart des opérateurs, l’iPhone SE devrait séduire ceux qui recherchent un smartphone discret et assez puissant, et surtout plus endurant.

Alors pour vous aider à faire le bon choix entre le nouvel iPhone SE et son cousin l’iPhone 6s, metronews en a profité pour jouer au jeu des sept familles. Et devinez qui remporte la partie à la fin ? Apple, comme toujours…

 Design et châssis du boîtier : retour vers le futur
Ce qui frappe lorsqu’on prend en main l’iPhone SE, c’est la sensation de légèreté qu’il procure. L’appareil ne pèse que 113 grammes. Autre point fort, sa tenue en main. Grâce au retour du vieux châssis en aluminium et les fameux bords rectilignes de l’iPhone 5.

Chose qui fait d’ailleurs cruellement défaut aux iPhone 6 et 6S, dont le boîtier dispose de bords courbés. Ce qui rend les deux appareils aussi glissants qu’une savonnette. Finalement, on aurait presque envie dire que le nouveau châssis est moins bien que celui d’avant.

L’avantage, c’est qu’on peut de nouveau l’utiliser d’une seule main. Cela vous évitera d’abord quelques crampes aux doigts (notamment si vous utilisez beaucoup l’appareil photo). Ou bien pire, de l’arthrose d’ici quelques années ! Mais l’iPhone SE n’est pas parfait pour autant.

iPhone SE - 123,8 x 58,6 x 7,6 mm (113g)
iPhone 6S - 138,3 x 67,1 x 7.1 mm (143g)

► Résolution d’affichage et taille d’écran
Même si on est séduit tout de suite par son ergonomie, l’écran de 4 pouces de l’iPhone SE pourrait néanmoins en déranger certains. Pour tous ceux qui ont pris l’habitude de surfer et de lire des vidéos sur un smartphone doté d’un grand écran, par exemple.

Objectivement, la résolution d’affichage de l’iPhone SE est bien inférieure à celle de l’iPhone 6S, en particulier en termes de luminosité ou de contraste. Sur ce point, Apple n’a pas fait beaucoup d’efforts. En effet, son nouveau téléphone d’entrée de gamme n’offre aucune amélioration par rapport à un iPhone 5s

iPhone SE - 4 pouces rétroéclairé, 640 x 1136 pixels (326 ppi)
iPhone 6S - 4,7 pouces rétroéclairé, 1334 x 750 pixels (326 ppi)

► Fonction 3D Touch : la grande absente ?
Autre point négatif pour l’iPhone SE, l’absence de fonction 3D Touch, qui permet d’ajouter des options supplémentaires quand on appuie fortement sur l'écran, et dont dispose l’iPhone 6s. Et c’est pourtant un vrai plus ! Ainsi, plus besoin d'ouvrir chaque mail reçu : un appui un peu fort permet d'en avoir un aperçu.

EN SAVOIR + >> iPhone 6s : le 3D Touch change la donne

Puis, en faisant glisser son pouce vers la gauche, le bas ou la droite, il est possible de générer des actions (supprimer, répondre, marquer comme lu, aperçu d'un lien, etc.). Et si on presse encore un peu plus fort sur l'écran, là on ouvre réellement le mail en pleine page pour repasser en mode classique.

Mais à l’instar de la taille de l’écran, tant qu’on n’y a pas goûté, on peut aisément s’en priver. Finalement, cette fonction s’avère réellement pratique pour des manipulations à une seule main sur un large écran, notamment si on a opté pour le 6s Plus. Son utilité est assez limitée avec un petit écran de 4 pouces.

Puissance du processeur
Au niveau de la puissance, en revanche, rien à redire. Les performances de l’iPhone SE sont similaires à celles de l’iPhone 6s. Et pour cause : tous deux embarquent une puce A9, le dernier processeur d’Apple, et disposent de de spécifications identiques. L’iPhone SE est même peut-être légèrement plus rapide que l’iPhone 6s, en raison de sa moins bonne résolution d’affichage.

Ce qui lui offre aussi une meilleure autonomie. Au bout d’une journée à téléphoner, envoyer des messages, à naviguer sur des sites Web, à lire des vidéos sur YouTube et jouer à deux ou trois jeux, la batterie affichait encore 20% de charge. Un vrai miracle !

iPhone SE et iPhone 6s - Apple A9, CPU: Dual-core 1,84 GHz, avec 2 Go de RAM

A LIRE AUSSI 
>>  MWC 2016 : Samsung officialise les Galaxy S7 et S7 Edge
>>  Galaxy S7 et S7 edge VS iPhone 6s et 6s Plus : lequel est le plus résistant?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter