Jawbone Up24 : un bracelet connecté qui va vous faire vibrer

Jawbone Up24 : un bracelet connecté qui va vous faire vibrer

DirectLCI
TEST HIGH-TECH - Efficace, design et avec une assez bonne autonomie, le bracelet intelligent Up24 de l'américain Jawbone a un truc en plus de la concurrence : il vibre. Metronews vous livre le bilan de son test.

Un an après avoir commercialisé son bracelet connecté Up en France, la firme américaine Jawbone lance son second capteur d'activité qui compte les pas au long de la journée et analyse la qualité du sommeil la nuit. Si la forme évolue peu, hormis le dessin du plastique, les fonctionnalités du Up24 progressent. On oublie d'abord la synchronisation par la prise jack (casque audio) du smartphone. Désormais, le Jawbone entre en contact avec l'application dédiée (Apple et Android) en Bluetooth low energy. L'avantage est que les données sont stockées en temps réel (les données sont envoyées toutes les 20 minutes ainsi qu'à chaque utilisation de l'appli Up).

Ce nouveau système de synchronisation a un inconvénient : il est plus gourmand en batterie. Et, si l'autonomie recule entre le Up (11 jours annoncés) et le Up24 (7 jours), elle n'en reste pas moins très correcte pour ce genre de gadget électronique puisque bon nombre de concurrents ( le Nike+ FuelBand SE ou le Polar Loop tiennent difficilement plus de quatre jours selon nos observations, par exemple ). Cependant, certains bracelets font beaucoup mieux, comme le Shine de Misfit (3-4 mois) ou encore le récent Vivofit de Garmin qui annonce une autonomie record d'un an sans avoir besoin de changer les piles.

Une fonction vibreur très efficace et multi-usage

Mais les bracelets de la marque Jawbone se distinguent surtout par une fonction que les autres n'ont pas : le vibreur. Comme le Up, le Up24 tremble au poignet pour nous alerter. Il est tout d'abord capable de nous réveiller : on lui fixe une plage horaire et il choisit le moment opportun - quand on est en phase de sommeil léger - pour nous extraire des bras de Morphée sans nous brusquer. Une option testée et plébiscitée. Cela fait effectivement toute la différence le matin et permet d'éviter les réveils en sursaut au son d'une alarme stridente.

Autre fonctionnalité disponible : le bracelet vibre quand on n'a pas suffisamment bougé depuis un certain laps temps (15 minutes à 2 heures). Utile pour se rendre compte à quel point nous sommes immobiles à nos bureaux pendant les heures de travail. La vibration, relativement douce, ne passe cependant pas inaperçue et a l'avantage d'être plus efficace que l'affichage d'une consigne sur l'écran d'un bracelet que l'on ne verra pas parce qu'il est glissé sous une manche longue par exemple. Enfin, le bracelet peut vibrer à une heure donnée pour nous rappeler de prendre un médicament, de faire une tâche particulière de son choix (du sport, sortir le chien, se préparer à aller se coucher, prendre un repas à heure fixe, etc.).

Des défauts malgré tout

Le Up24 se révèle donc particulièrement séduisant. On regrettera certes une autonomie un peu moins bonne que son aîné mais 7 jours semblent déjà suffisants. L'important est de ne pas avoir à penser à le recharger en cours de semaine et de pouvoir l'emporter sans son (petit) chargeur dans le cas d'un week-end ou de vacances courtes.

En revanche, certains regretteront vraiment l'absence d'un écran directement sur le bracelet. Certes, l'application est très réussie et complète, mais pouvoir consulter les données essentielles et avoir l'heure d'un simple coup d'œil aurait été un plus. Enfin, le Jawbone Up avait un gros défaut : une tendance à tomber un peu trop souvent en panne. Un comble pour un produit relativement cher (139,99 euros) même si le service après-vente échangeait assez facilement l'appareil. Espérons qu'il n'en sera pas de même pour le Jawbone Up24, vendu en France à compter du mercredi 26 mars 2014 pour la somme de 149,99 euros. Les premiers retours d'expérience aux Etats-unis, où il est commercialisé depuis plusieurs mois, semblent laisser penser qu'il y a une nette amélioration dans ce domaine. On croise les doigts car c'est, à nos yeux, le seul frein qui nous empêcherait de vous conseiller ce produit.

Plus d'articles

Sur le même sujet