Kazam : la marque de smartphones low-cost qui remplace gratuitement les écrans cassés

Kazam : la marque de smartphones low-cost qui remplace gratuitement les écrans cassés

DirectLCI
CHALLENGER – Dans le domaine des mobiles, rares sont les nouveaux arrivants. La marque Kazam en fait partie et mise sur des mobiles très abordables, mais avec un service client encore inédit.

"Nous devons être différents." C'est la phrase martelée ce mardi par James Atkins, directeur marketing de la marque, lors de la première conférence de presse française du constructeur de smartphones Kazam. "Dans un marché mobile très compétitif, nous devons miser sur l'essentiel : un bon prix et une proposition différente en termes de service", continue l'ancien cadre de HTC.

Sur le papier, ce nouveau venu dans le monde des smartphones tient ses promesses. Avec des prix allant de 79 à 179 euros sans abonnement, difficile de faire plus compétitif. Pour ce tarif, le constructeur propose cinq modèles de 3,5 à 5,5 pouces dans sa gamme Trooper. Tous sont équipés d'Android 4.2.2, d'un processeur double coeur et d'un emplacement double SIM.

Une gamme sous les 200 euros

Deux modèles adoptent ensuite le nom de Thunder, pour une offre un peu plus haut de gamme. Le processeur est quadri-coeur et le capteur photo passe à 8 mégapixels. Les deux modèles sont équipés d'un écran 4,5 pouces, mais l'un d'entre eux, dont la sortie est prévue pour avril, proposera la connectivité 4G. "Il sera également sous la barre des 200 euros", a assuré Rémi Girault, directeur de la marque pour la France.

Pour un tel prix, il faudra toutefois se contenter d'une définition d'écran loin des dalles Retina des iPhone. Le Trooper de 3,5 pouces affiche seulement 320 x 480 pixels. Même le modèle 5,5 pouces plafonne à 480 x 854 pixels. De quoi apercevoir encore quelques pixels lors la la lecture d'un texte ou d'un site web.

Remplacement gratuit d'écran cassé

Un choix technologique qui permet de tenir des prix bas, mais aussi de proposer un service innovant. Durant les douze mois suivant l'achat du terminal, Kazam promet de remplacer gratuitement son écran en cas de bris. Un service qu'aucun autre constructeur ne propose. L'application Kazam Rescue, pré-installée sur le mobile, permet également à un conseiller de la marque de prendre contrôle du smartphone à distance pour guider le client dans les menus en cas de problème.

La gamme sera disponible à partir de la fin du mois de février chez quatre revendeurs : Cdiscount, Carrefour, Tél and Com et Vivre Mobile. A terme, la marque compte vendre trois millions de mobiles en Europe et s'approprier 5 % du marché français. Un challenge difficile, mais pas impossible qui pourrait le rapprocher d'une autre marque à bas prix qui a le vent en poupe : Wiko.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter