L'anti-smartphone, un bon moyen de se déconnecter

L'anti-smartphone, un bon moyen de se déconnecter

INNOVATION - Alexis Botaya, journaliste détecteur d’innovation et fondateur de Soon-Soon-Soon, était sur le plateau de la Matinale Week-end de LCI ce dimanche 2 octobre pour nous parler de l’anti-smartphone. Un bon moyen de se déconnecter.

La déconnexion est une vraie tendance. Laisser son portable éteint lors d'un week-end, le bonheur ? Pour les personnes hyper connectées, la réponse est sûrement oui. Certains ont d'ailleurs inventé des sortes de coffres-forts pour téléphone que l'on peut enterrer, d'autres ont mis au point un système qui envoie une décharge électrique à chaque fois que l'on passe trop de temps sur Facebook... Bref, tout est fait pour se déconnecter. 

C'est aussi l'objectif du "light phone" inventé par deux Américains. Ce téléphone sert simplement à...téléphoner ! Il mesure 4 millimiètres d'épaisseur, ne possède pas d'écran, pas de sonnerie, pas de vibrateur... On peut le mettre dans un porte-feuille et coûte une centaine de dollars (environ 89 euros). 

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Israël autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.