L'Astuce Geek : comment désactiver la reconnaissance biométrique de votre iPhone grâce au "mode Police"

High-tech
VERROUILLÉ - Pour que votre visage ou votre empreinte digitale ne puissent pas être utilisés pour déverrouiller votre iPhone sous la contrainte, Apple a prévu un moyen simple et imparable de désactiver Touch ID et Face ID.

Depuis que le smartphone existe, tout a été tenté pour simplifier l'authentification de l'utilisateur, en clair, pour se passer de code d'accès. En 2013, Apple a introduit Touch ID, une technologie biométrique de reconnaissance de l'empreinte digitale, suivie en 2017 par Face ID, embarquée dans l'iPhone X, qui reconnaît votre visage.


Des moyens simples et sûrs de s'identifier en moins d'une seconde, mais des moyens qui posent question : il est des situations où l'on pourrait tenter de vous forcer à vous identifier, pour accéder au contenu du téléphone et de ses applications. En cas de tentative de vol notamment, mais pas seulement. Ainsi, à Hong-Kong, les manifestants pro-démocratie ont appris, en cas d'arrestation, à activer ce qu'ils appellent le "mode Police", une fonction discrète de l'iPhone qui permet de désactiver la biométrie, et d'empêcher l'accès au contenu du téléphone sans son code d'accès à huit chiffres.

Sur tous les modèles depuis l'iPhone 5S

La fonction existe depuis iOS version 11, elle est présente sur tous les iPhone qui utilisent Touch ID ou Face ID, soit depuis l'iPhone 5S. Pour l'activer, il suffit d'accéder à l'écran des informations d'urgence, celui qui, sur les modèles récents, sert aussi à éteindre l'iPhone. Pour ce faire, sur iPhone X et suivants, il suffit d'appuyer en même temps, et pendant deux secondes, sur le bouton de gauche et l'un des boutons de volume. 

Sur les iPhone 7 et précédents, appuyez rapidement cinq fois sur le bouton situé à gauche ou en haut, celui qui vous sert à appuyer ou éteindre votre iPhone. Vous arriverez alors au même écran d'urgence. Quel que soit le modèle, toutes les fonctions de reconnaissance biométrique seront alors désactivées, jusqu'à ce que vous entriez votre code d'accès habituel.

Une fonction qui pourrait aussi servir à des personnes gardées à vue. Depuis quelques années, le débat judiciaire est constant sur le droit d'un officier de police de demander ou non à une personne interrogée de déverrouiller son smartphone pour accéder aux informations qu'il contient. Après plusieurs décisions contradictoires sur le sujet, un tribunal a confirmé en juin 2019 qu'une personne en garde à vue ne peut être contrainte à donner le code d'accès de son téléphone mobile, au nom du droit à garder le silence. Seul un juge peut, sous conditions, contraindre un suspect à fournir son code d'accès. Le "mode Police" pourrait bien faire jurisprudence.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter