L'intelligence artificielle de Google triomphe (encore) sur l'homme au jeu de go

High-tech

Toute L'info sur

Jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?

EXPLOIT - AlphaGo, le superordinateur de Google, vient de battre le meilleur joueur du monde au jeu de go, un an après une première victoire sur un champion en chair et en os. L'intelligence artificielle confirme sa capacité à imiter le comportement humain même quand intuition et créativité sont de la partie.

C'est la deuxième fois qu'une machine, certes très sophistiquée, bat un être humain au jeu de go. Le superordinateur de Google, baptisé Alphago, a écrasé le numéro 1 mondial qui l'affrontait à ce jeu millénaire de stratégie asiatique.

De quoi déboussoler le jeune génie chinois d'à peine 19 ans, Ke Jie, qui pensait pouvoir vaincre ce qu'il appelle "une machine sans âme". Sauf que le logiciel vient de remporter le match, en remportant une première manche ce mardi 23 mai 2017 et une deuxième mercredi 25 mai 2017.

Le jeu le plus compliqué que l'homme est capable de conceptualiser"- Yves Demazeau, chercheur au CNRS

"Les victoires de la machine au jeu de go marquent les esprits car c'est le jeu le plus compliqué que l'homme est capable de conceptualiser", explique Yves Demazeau, directeur de recherche au CNRS spécialiste de l'intelligence artificielle, cité par l'AFP.  

Mais que le champion se rassure, la machine qui l'a battu a ses limites car les programmes d'intelligence artificielle sont hyper-spécialisés. Elle a été programmée pour jouer sur des quadrillages de 19 lignes sur 19 mais ne sait pas jouer sur des quadrillages de 21 lignes sur 21, contrairement aux joueurs en chair et en os. 

Première victoire pour l'odinateur de Google un an plus tôt

AlphaGo, mis au point par DeepMind Technologies, une filiale d'Alphabet (Google) spécialisée dans le domaine de l'intelligence artificielle avait déjà fait sensation l'an dernier, en mars 2016, en battant par quatre parties à une le Sud-coréen Lee Se-dol, qui était alors le maître incontesté de ce jeu dans son pays. 

L’événement avait à l'époque été salué comme une percée technologique pour les logiciels capables d'imiter le comportement et le raisonnement humains que ce soit en jouant à des jeux de stratégie mais aussi en réaliser des actions bien plus concrètes telles que conduire des voitures.

En vidéo

Un ordinateur de Google triomphe du spécialiste mondial du jeu de go

Lire aussi

Algorithmes permettant à la machine d'apprendre de ses expériences

Dans le cas précis, Alphago est doté d'algorithmes qui lui permettent d'apprendre de ses expériences. Et c'est ce qui ouvre de façon inédite les perspectives de cette machine. Certes, dès 1997, un ordinateur conçu par IBM et baptisé Deep Blue avait déjà vaincu aux échecs le champion du monde Garry Kasparov.

Mais dans le cas du jeu de go, le défi est plus relevé pour la machine car pour gagner à très haut niveau il faut faire appel à l'intuition et à la créativité. Deux domaines dans lesquels on était jusqu'ici persuadé que l'humain était plus fort que la machine.

Qu'est ce que le jeu de go ?

Deux adversaires doivent occuper le plus d'espace sur un plateau quadrillé en plaçant alternativement des pierres noires et blanches. Le quadrillage, constitué de 19 lignes sur 19, offre un nombre incalculable de configurations possibles - davantage qu'il n'y a d'atomes dans l'univers - et le déroulement du jeu obéit à des concepts stratégiques qui vont au-delà du simple calcul mathématique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter