La Data : l'énergie du renouvelable ? Retrouvez le replay de la table-ronde

Description du sujet digitial

REPLAY - Energies renouvelables et data, deux concepts forts de ce XXIe siècle qui ont lié leurs destins pour le bien de tous. Découvrez pourquoi et comment l’utilisation de la data est devenue un enjeu majeur face au défi des énergies renouvelables. Revivez la table-ronde sur le sujet organisé par Le Réveil Digital d'ENGIE en partenariat avec ZDnet et LCI.fr.

Dans le cadre de ses rendez-vous réguliers, 9:30 Le Réveil Digital, Engie, en partenariat avec ZDNet et LCI.fr, proposait ce mois-ci une réflexion autour de l’utilisation de la data pour relever le défi des énergies renouvelables. 

Inépuisables mais intermittentes, les énergies renouvelables sont au cœur de la transition énergétique. La donnée peut-elle aider à exploiter leur potentiel ? De quelles données parle-t-on, d’où viennent-elles, qui en sont les acteurs ? En quoi la data va-t-elle permettre de relever les défis du renouvelable ? 

Le Réveil Digital d'ENGIE et ses partenaires ZDnet et LCI.fr organisaient une table-ronde sur le sujet avec Erik Orsenna, Economiste & Ecrivain ; Prof. Dr. Jeroen Rombouts, ESSEC Business School, Accenture Strategic Business Analytics Chairholder ; Gérard Guinamand, Chief Data Officer, ENGIE ; Gaëlle Falleguerho, Chief Data Officer, ENGIE France Renouvelables ; Jérôme Imbert, CEO, Sereema.

Retrouvez ci-dessus l'intégralité de la table ronde.

La data au cœur de la puissance des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont une source qui semble inépuisable à l’échelle humaine. Si elles sont bien disponibles en grande quantité, ces énergies renouvelables présentent un certain nombre de limites, il n’y a pas toujours du vent ni du soleil ! Est-ce qu’une bonne gestion des nombreuses données issues de la production d’énergie renouvelable peut avoir un impact positif sur son efficacité, son développement, son acceptation ?

L’utilisation intelligente des données est une étape vers de meilleures décisions dans ce domaine. En effet, lorsque ces moyens de production d’énergie sont fortement équipés de capteurs, cela permet d’accroître leur efficacité opérationnelle et d’augmenter leur disponibilité grâce à une maintenance plus prédictive.

Mais la data permet aussi de choisir les meilleurs sites en fonction des données de topographie et de prévisions météo ou encore de calculer les meilleurs rendements en fonction des données de disponibilité technique, et des mesures liées aux contraintes environnementales. La data permet aussi d’optimiser l’électricité générée en croisant les données de production possible avec celles du niveau de la demande, celles des prix de marché, et même celles liées aux capacités de stockage éventuelles. 

De grands acteurs français du secteur se sont déjà emparés du sujet et ont tout mis en œuvre pour cette révolution, à l’image de l'énergéticien ENGIE. Engagé dans la transition énergétique, le groupe industriel propose déjà à ses clients plus de 60 % d’énergies renouvelables. Cet engagement s’accompagne d’une nouvelle culture de la data chez ENGIE. L'Agence Internationale de l'Energie s'attend en effet à ce que les énergies renouvelables fournissent 80 % de la croissance de la demande mondiale d'électricité jusqu'en 2030. 

Focus sur la Data chez ENGIE

- Plusieurs dizaines de Pétabytes de données utilisées

- 250 cas d’usage dont plus d’une trentaine dans le renouvelable

- 2000 collaborateurs dédiés à la data dont 200 data scientists et 35 Chief Data Officers 

Les sujets Data chez ENGIE sont ainsi très variés allant de la mise en place et fiabilisation des indicateurs de pilotage opérationnels ou financiers, aux campagnes de mesures pour les études de recherche de sites, en passant par la collecte des données d’exploitation des parcs solaires ou éoliens ou encore des barrages hydroélectriques. L’analyse des données de maintenance permet, par exemple, la mise en place d’actions de maintenance prédictive. Les données peuvent aussi être plus spécifiques à la production d’énergie éolienne, comme dans le cadre du projet OptiNoise qui vise à améliorer les modèles d’évaluation de l’impact acoustique des parcs éoliens et à optimiser leur plan de bridage pour maximiser leur production, dans le meilleur respect de la règlementation.

Pour accompagner le développement de cette culture data au sein d’ENGIE, de nouveaux emplois sont nés à l’image des Chief Data Officers. En 2020, ce poste a été créé chez ENGIE France Renouvelables afin d’accompagner l’ambition data de la Business Unit inscrite dans le programme Groupe Data@ENGIE. Le rôle de ce programme est de favoriser les échanges et le partage d’expériences autour des sujets Data, de créer et d’animer la communauté Data de la BU tout en s’assurant de sa bonne intégration dans la communauté Data du Groupe. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?