La Lune est plus jeune qu'on ne le pensait

La Lune est plus jeune qu'on ne le pensait

DirectLCI
ESPACE - Des scientifiques, dont des Français, sont parvenus à préciser la date de formation de la Lune grâce... à la Terre. Explications.

Pas de doute, cette équipe de planétologues a passé beaucoup de temps la tête dans la Lune. Des Français, Allemands et Américains se sont très sérieusement penchés sur la date de formation de la Lune. Et en ont conclu que le satellite de la Terre s'était très certainement formé environ 95 millions d'années après la constitution du Système solaire (il y a 4,56 milliards d'années). Une découverte publiée aujourd'hui dans la revue Nature.

Sous la houlette de Seth Jacobson et Alessandro Morbidelli, de l' Observatoire de la Côte d'Azur à Nice, cette équipe de scientifiques a utilisé des éléments présents sur… la Terre pour définir cette date. Pourquoi ? Comment ? Il est établi que la Lune est née de la collision de notre planète avec un autre globe, sans doute de la taille de Mars. En conséquence, les débris laissés par cette abrupte rencontre permettent de dater ce télescopage et, par répercussion, de fixer un âge à la Lune.

Une formation relativement tardive

Les planétologues ont en effet découvert "une relation entre le temps auquel la collision formant la Lune s'est produite et la quantité de matériau que la Terre a acquise après cette collision géante", a indiqué l'Observatoirede Nice dans un communiqué. Ce choc est "une véritable horloge pour dater l'événement conduisant à la formation de la Lune", est-il précisé.

Cette date de formation 95 millions d'années (à plus ou moins 32 millions d'années) après le début du Système solaire confirme également une autre hypothèse. La Terre serait bel et bien "la planète qui a mis le plus longtemps pour se former dans notre Système solaire", a affirmé Alessandro Morbidelli à l'AFP. Mieux vaut tard que jamais.

A lire aussi : L'agence spatiale européenne à la recherche de planètes habitables

Plus d'articles

Sur le même sujet