La médecine du travail américaine a-t-elle dévoilé accidentellement un projet top secret d’Apple ?

High-tech
DirectLCI
FUITES – Un rapport d’un service de médecine du travail américain pourrait avoir par accident confirmé l’un des futurs projets d’Apple. Le document fait mention de multiples problèmes rencontrés par des salariés, dont des blessures oculaires légères, qui pourraient être la conséquence de tests de lunettes de réalité virtuelle.

Apple est un grand habitué des fuites sur ses futurs produits. Avant les intronisations officielles des iPhone, iPad et autres Mac, on sait généralement déjà tout grâce aux images publiées depuis les usines asiatiques, les fournisseurs et autres revendeurs, ou postées sur les réseaux par les enfants des salariés peu au fait des notions de confidentialité. Mais c’est rarement du ressort d’entités publiques.


C’est ce qui est involontairement arrivé à la firme à la pomme cette semaine. Et par le biais de l’équivalent américain de notre médecine du travail, qui plus est. C’est le site Gizmodo qui a révélé l’affaire après avoir pu consulter le rapport qui a été envoyé par erreur à des centaines d’employés d’Apple par une entreprise en charge de la protection de la santé et de l’environnement des salariés.

Des douleurs oculaires sévères

Intitulé "Descriptions d’impact signalées dans (la Vallée de Santa Clara) depuis le mois dernier", il recense tous les problèmes rencontrés par les salariés, de l’incident bénin aux problèmes médicaux plus conséquents après le test de prototypes d’Apple. Et c’est ce dernier point qui va sans doute mettre en émoi la direction de Cupertino. Car le document indique notamment les dates et lieux où se sont déroulés lesdits incidents, fait mention des dangers liés au travail et des blessures subies sur le campus, tout en indiquant les soins reçus, parfois plus importants. Et parmi ces problèmes médicaux, certains permettraient d’en savoir un peu plus sur les futurs projets du géant californien.


On apprend ainsi que, le 21 février, une salariée a été reçue pour des douleurs oculaires importantes après avoir testé un prototype. Le rapport explique que la collaboratrice d’Apple a indiqué avoir connu un moment d’inconfort de l’œil alors qu’elle avait pu voir le flash laser à plusieurs reprises durant l’étude. Un autre employé a signalé, dix jours plus tard, un autre type de douleur à l’œil qu'il a imputé à l’usage d’un nouveau produit sur lequel il travaillait. L’entreprise a également dû soigner d’autres employés "au-delà des premiers soins" à l’issue d’activités plus ou moins étranges. Selon une source interne à Apple, citée par l’entreprise en charge de la protection de la santé, cela pourrait être en rapport avec l'un des nouveaux projets d’Apple, des lunettes de réalité augmentée avec affichage au-dessus de la ligne de vision.

En vidéo

Découvrez l'Apple Park, le nouveau campus d'Apple

Un projet qui n’a rien d’officiel chez Apple et c’est sans doute là le problème. Tim Cook n’a jamais caché son intérêt pour cette technologie qu’il préfère à la réalité virtuelle, sans pour autant en faire une thématique. Mais depuis plusieurs mois, la rumeur enfle, évoquant une centaine de salariés affectés à un mystérieux projet en lien avec la réalité augmentée et des recrutements de poids en externe. Fin 2016, Bloomberg avait même avancé qu’Apple explorait une piste autour de lunettes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter