La Nasa envisage sérieusement de faire hiberner ses futurs voyageurs vers Mars

High-tech

ESPACE - L’agence spatiale américaine a une idée pour aider les astronautes à supporter les effets d’un long voyage pour se rendre sur Mars : des chambres d’hibernation. Explications.

Bientôt vingt ans après la sortie au cinéma du "Cinquième élément" de Luc Besson, l’un des meilleurs films de science-fiction français, tout le monde a encore en mémoire ces étranges sarcophages futuristes qui vous plongent dans un profond sommeil, à bord du vaisseau spatial qui emmène Leeloo et Korben Wallace en direction de Fhloston.

L’un des problèmes pour se rendre sur Mars, c’est qu’il faut aujourd’hui jusqu'à 180 jours de voyage pour parcourir les dizaines de millions de kilomètres qui en séparent la Terre ! Or, pendant ce temps, les membres d’équipage doivent pouvoir vivre normalement. Respirer, boire, manger, avoir une activité physique, et aussi évidemment se distraire. Le hic, c’est que pour permettre cela, il faudrait embarquer à bord plusieurs centaines de tonnes de nourriture et de matériel.

La Nasa se dit prête à investir 500.000 dollars

Pour réduire cette charge, l’Agence spatiale américaine envisagerait, de manière tout à fait sérieuse, de plonger les astronautes dans un état d’hibernation, aussi appelé torpeur thérapeutique. Pour mener à bien ce projet, l'agence aérospatiale s’apprêterait à investir pas moins 500.000 dollars dans la firme américaine SpaceWorks , pionnière dans ce domaine, dont la technologie, baptisée "Cryosleep", est aujourd’hui la plus aboutie.

Concrètement, la technique consiste à réduire la température corporelle de la personne en lui faisant respirer un gaz froid issu d’un liquide de refroidissement. Ce dispositif permettrait ainsi de faire baisser la température afin, une fois les 32 degrés atteints, de plonger les astronautes dans un état léthargique.

La Nasa prévoit que l'homme pourra marcher sur Mars d'ici 10 ou 15 ans

Une technique similaire est d’ores et déjà utilisée dans le cadre médical pour les patients ayant subi un arrêt cardiaque afin d’éviter des dommages au cerveau. Mais seulement pendant quelques jours. Encore loin des 180 jours nécessaires pour boucler le voyage vers Mars. La Nasa espère de son côté être en mesure de faire "hiberner" ses futurs voyageurs pendant au moins quatorze jours.
 

"Les progrès dans ce domaine avancent à grand pas et notre capacité à induire des états de sommeil profond avec des taux métaboliques significativement réduits ne cesse d’augmenter", explique Space Works. D’après la firme américaine, cela permettrait, par exemple, que les astronautes se relayent aux commandes, pendant que les autres hibernent. Ainsi, l’engin pourrait être de plus petite taille et donc voyager plus rapidement. Rappelons que la Nasa prévoit que l'homme pourra marcher sur Mars d'ici 10 ou 15 ans. 

A LIRE AUSSI
>>  Après un an dans l'espace, Scott Kelly ressemble moins à son jumeau
>>  Bientôt des chambres d’hôtels gonflables dans l’espace ?
>> Retrouvez toutes les actus sur l'espace sur metronews.fr

Lire et commenter