La part de marché d'Android recule pour la première fois

La part de marché d'Android recule pour la première fois

DirectLCI
COUP DE MOU – Concurrencé de toute part, le système d'exploitation mobile de Google a pour la première vu sa part de marché baisser lors du dernier trimestre. Un phénomène qui s'explique par la performance historique d'Apple, mais aussi la concurrence des versions modifiées d'Android, ne dépendant pas de Google.

Coup de tonnerre dans le monde Android. Pour la première fois de l'histoire du système d'exploitation de Google, les ventes de smartphones qui en sont équipés ont reculé lors du dernier trimestre 2014. Selon les analyses du cabinet ABI Research , cette baisse serait de 5 %.

Un coup d'autant plus dur que ce trimestre comprenant les fêtes de fin d'année est celui connaissant les ventes les plus soutenues pour les constructeurs. Il se serait ainsi écoulé 206,56 millions de smartphones Android, contre 217,49 lors du trimestre précédent, généralement pas considéré comme étant le trimestre le plus fort de l'année.

La faute à Apple et aux concurrents chinois

La cause de cette baisse semble tout d'abord due aux performances historiques d'Apple . La marque californienne a écoulé 74,5 millions de smartphones durant ce dernier trimestre 2014, contre 39,47 lors du précédent. Une augmentation de 90 % de ce volume de ventes grâce à la sortie de ses iPhone 6. Les écrans plus grands des deux nouveaux modèles ont séduit massivement en Asie, terrain de jeu historique de Samsung. Les derniers résultats trimestriels du coréen prouvaient d'ailleurs sa méforme.

L'autre raison invoquée est également le maintien des ventes des smartphones proposant une version modifiée d'Android, dont le développement ne dépend pas de Google. C'est la solution qu'on choisit les marques chinoises les plus populaires du moment, telles que Xiaomi ou OnePlus qui exploite CyanogenMod. Une manière pour elles de ne pas dépendre du géant américain et de ses services qu'il livre par défaut avec Android (Gmail, YouTube, Play Store, etc.).

Enfin, on notera la performance honorable de Windows Phone. Le petit poucet des systèmes d'exploitations mobiles voit sa part de marché augmenter de 19 % entre le troisième et le quatrième trimestre 2014, avec 10 millions de smartphones livrés. Il reste toutefois loin derrière Google et Apple, ne représentant que 3 % de la base installée des smartphones dans le monde.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter