La tête dans les étoiles (filantes)

High-tech

ESPACE - Samedi 24 mai au matin, les scientifiques avaient prévu une pluie d'étoiles filantes visibles depuis la Terre et laissées par la comète 209P/LINEAR. Mais le phénomène était surtout observable depuis les Etats-Unis et le Canada.

En se levant tôt, très tôt, samedi 24 mai 2014, vous auriez pu avoir de la chance. En effet, la Terre vient de traverser une traînée de poussières laissée par la comète 209P/LINEAR, découverte en février 2004. Dans son sillage, il était possible d'observer de nombreuses étoiles filantes dans le ciel, des poussières abandonnées par plusieurs passages de la comète dans cette zone depuis trois siècles.

A voir avant tout depuis les Etats-unis ou le Canada

Le hic, c'est que, selon les calculs scientifiques, le phénomène devait être le plus importante autour de 8 h 30 et 9 h 40, heure française. A ce moment-là, le soleil était déjà levé depuis longtemps (5 h 57). Pour espérer en voir, il fallait donc prendre l'avion pour les Etats-Unis ou le Canada, ou alors se lever aux aurores pour espérer voir les prémices du phénomène, avant que l'aurore ne gâche tout.

Pour rappel, une étoile filante est un phénomène lumineux très bref. Il s'agit d'un petit corps céleste constitué de poussières qui, en pénétrant dans notre atmosphère à très haute vitesse (environ 60-70 000 km/h), se vaporise et entre en combustion (environ 3 000 degrés Celsius). Il laisse alors un sillage de gaz ionisé, le plasma. Ce phénomène lumineux intense, qui se produit généralement entre 120 et 85 km au-dessus de la Terre, est visible à l'œil nu lorsqu'il fait nuit pendant un très bref instant, souvent moins d'une seconde. Il va falloir avoir l'œil (et un thermos de café).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter