La Xbox, 15 ans d'une console qui a changé le jeu vidéo

La Xbox, 15 ans d'une console qui a changé le jeu vidéo
High-tech
DirectLCI
BON ANNIVERSAIRE – Le 15 novembre 2001, Microsoft lançait sa toute première console de jeux vidéo, la Xbox. Elle fera son apparition le 14 mars 2002 en Europe, il y a tout juste 15 ans. Née d'une idée folle de faire un appareil de divertissement multimédia, la Xbox s’avérera plus que novatrice, posant les bases du jeu vidéo moderne. Flashback

Il y a 15 ans, une nouvelle console de jeux vidéo faisait son apparition dans les salons américains : la Xbox. Elle n'arrivera que le 14 mars 2002 en France à 480 € (plus cher que les consoles actuelles), mais entre temps, elle entame sa révolution et celle de l'univers vidéoludique. Il faut dire qu'elle va amener avec elle des changements de taille qui vont bouleverser la façon de jouer au fil des années jusqu'à devenir des acquis –voire des incontournables- aujourd'hui.


Pourquoi Xbox ? Une boîte en forme de X, étions-nous en droit d'attendre. Le boîtier noir initial n'arborait au final qu'une croix à sa surface. Mais, selon plusieurs clichés apparus, le projet de Bill Gates était bien une console en forme de X, hommage aussi au DirectX, la bibliothèque de fonctions multimédia maison qui était destinée aux développeurs.


Le cofondateur de Microsoft introduit pour la première fois l'idée de la console en 1999, évoquant un produit de divertissement capable de jouer la convergence multimédia. Mais surtout en mesure de reprendre des parts de marché sur le segment du jeu vidéo à Sony et ses PlayStation qui commencent à faire du tort au PC. Le "X-box Project" est officialisé en mars 2000 et devient la console Xbox en janvier 2001.


On comptera près de 25 millions de consoles Xbox vendues dans un monde où le Japon, terre de PlayStation et grand pays de consommateurs de jeux vidéo, ne lui a jamais vraiment laissé la place pour s'exprimer. Guère plus que les Européens très liés à la protégée de Sony.

Retour sur les premiers pas de la Xbox

Fini les cartes mémoire de stockage, vive le disque dur interne

A la différence de la PlayStation 2, star incontestable de l'époque, la Xbox que l'on doit à Microsoft choisit de baser son architecture sur celle d'un ordinateur PC. Le géant de Redmond lui intègre donc fort logiquement un disque dur (8 à 10 Go seulement), inexistant à l'époque sur les GameCube de Nintendo et autre Dreamcast de Sega. Cela apporte deux avancées de taille : la sauvegarde d'une plus grande quantité de données, mais surtout le téléchargement possible de contenus additionnels (jeux, extensions, musique, etc.) et le lancement plus rapide des jeux.

On lui doit le jeu en ligne sur console

Fin 2002, Xbox innove avec une ambition de taille : le Xbox Live. Pour cela, elle embarque nativement une carte réseau et le Wi-Fi qui lui permettent d'être connectée à internet. Une première dans le milieu du jeu vidéo et l'ouverture vers de nouveaux horizons : le jeu en ligne. On ne le sait pas encore, mais le multijoueur est né ce jour-là sur les consoles de salon pour rivaliser avec (ou s'inspirer de ) ce qui existait déjà sur PC.


En créant son propre environnement de jeu, Microsoft et la Xbox ont donné naissance à des licences exclusives qui accompagnent les évolutions de la console depuis quinze ans. Citons le jeu de tir Halo et son Master Chief, personnage emblématique et charismatique qui voit le jour en même temps que la Xbox; les jeux de courses Forza Motorsport et sa petite sœur Forza Horizon. Au total, la Xbox comptera 825 jeux, dont des remakes de la console Dreamcast grâce à un accord signé avec Sega (Shenmue II, Crazy Taxi, NBA 2K2…).

Le début d'une longue lignée de Xbox multimédia

Première console embarquant la HD (désactivée en Europe car les TV n'étaient pas prêtes), elle a permis à Microsoft de lancer une belle lignée de consoles, tournées de plus en plus vers le multimédia et l'interactivité. Tony Hawk's Project 8 sera le dernier jeu sorti sur Xbox en France en 2006 quand les Etats-Unis poursuivent leur histoire d'amour avec la console au X jusqu'en 2008 (Madden NFL 09). Car en 2005, la Xbox 360 était venue poursuivre sur la lancée de son aînée, devenant encore plus populaire. La Xbox pousse son dernier souffle en 2010 en France (Microsoft arrête définitivement le support technique).


La forte popularité et les innovations portées par la Xbox 360 auront permis à Sony de redoubler d'efforts pour sa PlayStation 3 et sa PlayStation 4, offrant aux joueurs de sacrées joutes technologiques et des jeux exclusifs de qualité dans la guerre des consoles. 

Si la Xbox One a peiné au démarrage avant de trouver sa vitesse de croisière, notamment avec la sortie du modèle plus compact et doté d'un lecteur Blu-ray 4K, la Xbox One S, les yeux sont désormais tournés vers Project Scorpio, la console surpuissante qui devrait porter haut les couleurs vertes l'an prochain.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter