L'application Lookout veut dissuader le vol de smartphones

High-tech
DirectLCI
SÉCURITÉ – En s'appuyant sur un sondage montrant que 10 % des Français ont déjà été victimes du vol de leur téléphone, Lookout dévoile de nouvelles fonctionnalités. Elle peut désormais avertir le propriétaire lorsque le voleur tente de neutraliser l'appareil.

Un Français sur dix en a déjà été victime. Le vol de téléphone reste toujours en bonne place parmi les larcins, même s'il a tendance à baisser . Une étude réalisée par IDG Research pour l'éditeur de l'application mobile Lookout, détaille notamment les lieux les plus propices à ce genre de vol.

Sans grande surprise, les transports publics arrivent en tête du classement (19 %). "Dans le métro, 75 % des délits sont des vols de téléphone", confirme à metronews Thomas Labarthe, directeur de Lookout pour l'Europe. La rue arrive en deuxième position (17 %), puis les restaurant (12 %), les bars et boîtes de nuit (10 %) et plus surprenant, les lieux de travail (7 %).

68 % des victimes prêtes à payer 750 euros pour récupérer leurs données

Ces vols ont tendance à réellement énerver les personnes qui en sont victimes, 68 % d'entre elles sont ainsi prêtes à prendre des risques pour récupérer leur téléphone et son contenu. Car les données personnelles sont le point le plus sensible dans cette situation. "Une victime sur cinq se dit prête à débourser 750 euros pour récupérer les données contenues dans leur téléphone", s'étonne Thomas Labarthe.

Des chiffres qui légitiment le lancement des nouvelles fonctionnalités de l'application de sécurité. "La nouvelle version de Lookout envoie au propriétaire de l'appareil un e-mail contenant la dernière localisation du smartphone, ainsi qu'une photo de celui qui le manipule", détaille Thomas Labarthe. Car les actions des voleurs de téléphones sont bien identifiées : essayer plusieurs codes pour le déverrouiller, enlever la carte SIM, éteindre le téléphone, activer le mode avion et enfin désactiver les droits d'administrateur des applications de sécurité installées.

Différences entre Android et iOS

A chacune de ces phases, une alerte sera donc envoyée par e-mail au propriétaire de l'appareil. Du moins sur la version Android de l'application. "Nous ne pouvons pas aller si loin dans le système iOS, cette version propose donc la fonctionnalité seulement en cas d'activation du mode avion ou d'extraction de la carte SIM", justifie Thomas Labarthe.

Ces informations pourront aider la police lors du dépôt d'une plainte ou constituer une preuve auprès de l'assurance de la victime. La fonctionnalité sera proposée au sein des versions gratuites et payantes de Lookout. La version premium (2,49 euros par mois ou 24,99 euros par an) propose en plus la navigation sécurisée, des fonctionnalités de sauvegarde et de restauration et la possibilité de verrouiller et effacer son appareil à distance.

Conseils : les dispositions à prendre en cas de vol de téléphone

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter