Las Vegas : pour sa mise en service, une navette autonome percute un camion... mais ce n'est pas de sa faute

DirectLCI
TECHNOLOGIE - Un véhicule autonome qui circulait lors d'un test à Las Vegas est entré en collision avec un camion de livraison mercredi, au premier jour de sa mise en service. Sa responsabilité n'est cependant pas engagée.

Raté ! La navette Arma, conçue par la société française Navya et présentée comme le premier service de navette autonome des États-Unis pour le grand public, est entrée en collision avec un camion de livraison mercredi, au premier jour de sa mise en service à Las Vegas. 


Selon les autorités municipales, la responsabilité de l'incident, qui n'a pas fait de blessé, revient au chauffeur du camion de livraison qui a par ailleurs reçu une contravention. "La navette a fait ce qu'elle devait faire dans le sens où ses capteurs ont enregistré le camion et elle s'est arrêtée pour éviter la collision". "Malheureusement, le camion ne s'est pas arrêté et a effleuré l'aile avant de la navette",  ont indiqué les services municipaux sur le site Tumblr.

Les navettes Arma, opérant en collaboration avec la société de transport Keolis, fournissent des trajets gratuits dans le centre ville de Las Vegas. Le véhicule, qui sera en test durant un an, permet d'étudier comment la navette réagit dans un environnement de trafic en centre-ville. Les passagers seront interrogés sur leur expérience afin de comprendre pourquoi un grand pourcentage de consommateurs restent méfiants vis-à-vis de la conduite autonome et si le fait d'avoir une expérience 

personnelle de cette technologie change leur perception.


Navya  a aussi dévoilé mardi l'Autonom Cab, une navette électrique autonome sans volant ni pédale, capable de transporter jusqu'à six personnes. La société a affirmé avoir des partenariats avec des sociétés de transport comme Keolis en Europe et aux Etats-Unis ou RAC en Australie.

Plus d'articles

Sur le même sujet