Le boss de Pornhub veut racheter Vine : "Six secondes, c'est suffisant pour se faire plaisir..."

Le boss de Pornhub veut racheter Vine : "Six secondes, c'est suffisant pour se faire plaisir..."
High-tech
DirectLCI
RÉSEAU SOCIAL - Le boss du site porno numéro un a adressé une lettre à Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, pour lui proposer de racheter le réseau social Vine, après l'annonce de sa fermeture. Coup de com' ou véritable ambition ?

Clap de fin… ou pas ? Vine n’aura pas résisté longtemps face aux vidéos d’Instagram, YouTube, Facebook et autres Snapchat. Trois ans à peine après son lancement, Twitter a décidé d’enterrer son réseau social dédié au partage de courtes vidéos. Dans une note de blog publiée jeudi soir sur Medium, le réseau social, qui revendique aujourd’hui 200 millions d’utilisateurs,  a précisé : "Vous pourrez accéder à vos Vines et les télécharger. Nous allons garder le site en ligne."


Malgré le lancement de stars, comme l’humoriste français Jérôme Jarre ou le chanteur Shawn Mendes, le réseau social n’a donc pas réussi à entretenir la popularité de ses débuts. Les marques ont  fini par déserter l'application après que Twitter ait laissé ses ambassadeurs filer vers Facebook, Instagram, Snapchat ou YouTube. Des plateformes où les contenus peuvent être monétisés plus facilement, comme l'explique le Wall Street Journal.


Mais pas de quoi faire retomber l'ardeur de Corey Price, vice-président de PornHub. Le boss du site porno a adressé une lettre à Jack Dorsey, fondateur de Twitter, pour lui proposer de racheter Vine.

Lire aussi

Vine, précurseur de la vidéo sur mobile

"Car six secondes, c'est largement suffisant pour se faire plaisir, écrit le fondateur de Pornhub dans sa lettre publiée sur le site Cnet.com. Au vu de l'arrêt de Vine par Twitter et des licenciements envisagés, nous avons remarqué que vous et vos actionnaires pourraient avoir besoin d'argent. Sans mentionner que nous pourrions sauver des pépites de Vine, comme 'Damn Daniel', ou 'Awkward Puppets' et tant d'autres", écrit l'homme d'affaires. 




A en croire nos confrères de CNET, cette proposition ne serait toutefois pas à prendre au sérieux, mais elle pourrait faire réfléchir Twitter sur l'opportunité de refiler sa plateforme de vidéos clé en main.

En vidéo

De simple réseau social à source d'information, Twitter fête ses 10 ans

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter