Le chinois Huawei pourrait fabriquer le prochain Nexus de Google

Le chinois Huawei pourrait fabriquer le prochain Nexus de Google

DirectLCI
SMARTPHONES — Le prochain vaisseau amiral de la marque californienne pourrait être fabriqué par Huawei. Cela permettrait à ce dernier de se faire connaître en Europe et au Etats-Unis, tandis que Google pourrait ainsi mettre un pied en Chine.

Le constructeur du prochain smartphone Nexus pour Google serait chinois. Selon une information du site américain  International Business Times , le premier vendeur de smartphone en Chine travaillerait de manière rapprochée avec la firme de Mountain View. Il pourrait donc devenir le cinquième fabricant de Nexus, après HTC, LG, Samsung et Motorola.

La source, un collaborateur de Huawei au Royaume-Uni, n’a en revanche pas pu donner de détails techniques concernant le modèle en question. Des rumeurs précédentes évoquaient cependant un écran de 5,7 pouces, sensiblement plus petit que la dalle de 6 pouces du modèle actuel de Nexus 6. Son processeur pourrait être le Snapdragon 810 de Qualcomm, une puce qui rencontre pourtant quelques problèmes de surchauffe sur certains smartphones Sony et HTC.

Une collaboration qui ne ferait que des gagnants

Si la collaboration entre les deux sociétés était confirmée, chacune d’entre elle y trouverait des avantages. Méconnu en occident, Huawei s’offrirait ainsi une exposition médiatique importante en Europe et aux Etats-Unis. Les Nexus ne représentent jamais des ventes massives, mais constituent la plateforme de référence de chaque nouvelle version d’Android. Surtout, ce smartphone a l'avantage d'être vendu sans aucune surcouche opérateur. Le système d'exploitation Android est donc totalement "propre".

Du côté de Google, un Nexus fabriqué par Huawei lui ouvrirait peut-être les portes du marché chinois. Les services de la société californienne y sont soit absents (moteur de recherche), soit partiellement accessibles (Play Store). La faute à la censure décidée par le gouvernement car Google refuse de se plier à certaines de ses exigences. Investie massivement par Apple, la Chine est désormais le deuxième marché le plus important de la marque derrière les Etats-Unis. Un gâteau dont Google aimerait certainement avoir une part. Sa collaboration avec Huawei, souvent présenté comme un futur géant à l'instar de Samsung, pourrait faciliter son entrée dans l'Empire du Milieu.

EN SAVOIR +
>> Google : le prochain Nexus fabriqué par Huawei ?
>> TEST - Nexus 6 : la phablette surpuissante de Google peine à convaincre
>> Montre connectée : la bonne surprise Huawei Watch
>> Suivez toute l'actualité de Google sur
metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter