Le LG G3 transforme l'essai

Le LG G3 transforme l'essai
High-tech

TEST - LG avait la pression. Après son très réussi G2 sorti l'année dernière, l'autre constructeur coréen ne devait pas se louper avec son successeur. Metronews l'a testé en détail et vous donne son avis. Un très beau smartphone haut de gamme vendu 599 euros.

Pas toujours facile de renouveler un modèle qui cartonne. L'année dernière, LG était revenu sur le devant de la scène avec un excellent G2. Ses qualités techniques l'avaient directement placé parmi les meilleurs smartphones Android de 2013. LG se devait donc de commercialiser un G3 à la hauteur des attentes. Metronews l'a testé et vous livre ses impressions.

On a aimé

L'écran plein de qualités
C'est l'une des nouveautés principales mise en avant par LG. Le G3 est le premier modèle du marché à proposer un écran à la définition de 2 560 x 1 440 pixels. Bien plus élevée que la Full HD (1 920 x 1 080) utilisée par la concurrence. A l'usage, il est difficile de parler d'un confort accru. A cette densité de pixels (538 par pouce), l'œil humain ne distingue plus vraiment la différence par rapport aux écrans Full HD (440 pixels par pouce). Reste que les angles de vision, la luminosité et le contraste demeurent excellents et dignes du constructeur qui fabrique lui-même ses propres dalles.

L'ergonomie innovante
Question ergonomie, LG capitalise sur les acquis du G2. Les boutons sont toujours situés au dos de l'appareil plutôt que sur la tranche. Pour l'allumer, il suffit de tapoter deux fois l'écran éteint. On apprécie également la fonction de verrouillage Knock Code qui permet d'accéder à l'écran d'accueil en tapotant une combinaison n'importe où sur l'écran.

L'interface enfin sobre
C'était l'un des rares griefs que l'on pouvait encore adresser au G2. Plutôt que de reprendre sa surcouche criarde, LG a remis son interface à plat pour adopter un "flat design" bienvenu (mais déjà aperçu sur iOS 7 et le Samsung Galaxy S5 ). En résulte un rendu bien plus élégant et agréable. Le clavier virtuel a aussi été amélioré : on peut choisir les suggestions de prédiction en glissant son doigt vers la proposition ou de déplacer le curseur en déplaçant son doigt sur la barre d'espace et non pas sur le texte.

L'appareil photo ultrarapide
13 mégapixels, classique à ce niveau de gamme, mais surtout un autofocus laser. C'est le meilleur atout de ce G3 et une vraie différence par rapport à la concurrence. LG annonce en effet une mise au point effectuée en 0,276 seconde. Dans les faits, la rapidité de l'autofocus est réellement impressionnante et prend de court tous les autres modèles du marché. Le résultat des photos est également très satisfaisant, presque à la hauteur du Galaxy S5, l'une des références du domaine.

On n'a pas aimé

L'autonomie un peu chiche
Qui dit écran haute définition, dit consommation énergétique plus élevée. Avec une batterie de même puissance que le G2 (3 000 mAh), le G3 se trouve donc logiquement pénalisé par rapport à son ainé. Impossible de passer deux jours sans le charger : en utilisation mixte (navigation, jeux, e-mails, etc.), on ne tiendra au mieux qu'une journée et demie.

Les matériaux légers
Dans cette gamme de prix là, on trouve toujours un peu mesquin l'utilisation de matériaux pas vraiment nobles. Loin de l'aluminium du HTC One M8 ou du verre du Sony Xperia Z2 , le G3 continue d'utiliser du plastique (comme le Galaxy S5). Et ce n'est pas son traitement façon aluminium brossé qui nous consolera.

VERDICT
Encore challenger il y a un an, LG confirme avec ce G3 son leadership dans le haut de gamme, vendu 599 euros. Techniquement presque irréprochable, il améliore l'acquis du G2 en y ajoutant une interface plus agréable et un bluffant système d'autofocus. Le meilleur choix du moment dans cette gamme de prix.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent