Le navigateur Firefox fait peau neuve et chasse sur les terres de Chrome

Le navigateur Firefox fait peau neuve et chasse sur les terres de Chrome

DirectLCI
INTERNET – Plus aéré, plus design, plus personnalisable, plus synchronisable, la nouvelle version de Firefox compte bien tenir la dragée haute au navigateur Chrome de Google, en lui piquant quelques idées au passage.

Australis, ce n'est pas une grande île avec des kangourous et une faute d'orthographe, mais le nom de code de la nouvelle interface de Firefox. Disponible dans la dernière version du navigateur (la 29, en cours de déploiement) , Australis apporte son lot de nouveautés, essentiellement d'ordre ergonomique.

Premier élément frappant : on dirait Chrome, le navigateur de Google. Interface épurée, onglets arrondis, l'ensemble prend un sacré coup de jeune. La gestion des favoris est simplifiée, et "l'étoile" qui sert à marquer un favori sort de la barre d'adresse pour se regrouper avec le gestionnaire de favoris dans la barre principale : c'est tout de même plus clair.

Des évolutions en douceur

La synchronisation évolue et se simplifie. Comme pour Chrome, il suffit désormais d'indiquer une adresse email valide, et c'est tout. Les favoris, l'historique, mais aussi les onglets ouverts, les modules optionnels installés et les préférences de l'utilisateur peuvent ainsi être récupérés sur plusieurs postes.

Le menu outil a également été revu en profondeur. Très design avec uniquement des icônes, ce nouveau menu est très intuitif. En plus, il est possible de le personnaliser en quelques secondes, pour ajouter ou supprimer des outils (navigation privée, historique, synchronisation, abonnements…).

En revanche, certains fondamentaux ne changent pas. Par exemple, la barre d'adresse est toujours séparée de la barre de recherche (dans Chrome, la barre d'adresse sert également de barre de recherche). Et si vous aviez personnalisé la version précédente de Firefox avec un thème graphique, il est toujours utilisable avec la nouvelle interface.

Plus d'articles

Sur le même sujet