Le robot chirurgien STAR parvient à suturer deux tissus organiques

Le robot chirurgien STAR parvient à suturer deux tissus organiques
High-tech

FUTUR - Sera t-on un jour opérés par des robots chirurgiens ? Des experts ont réalisé une opération assistée par bras robotique semi-automatisé et le résultat est plutôt concluant.

C’est encore à l’état expérimental, mais la chirurgie assistée par bras robotique automatisé semble donner de bons résultats….voire des résultats comparables à ce dont est capable la main de l’Homme. Le magazine The Verge a présenté les tests menées autour du robot STAR (Smart Tissue Autonomous Robot), par le service américain d’innovation en chirurgie pédiatrique de l’Institut Sheikh Zayed, sous la houlette du Professeur Peter Kim. Le tout à partir d'un échantillon de tube intestinal de porc.

Le robot STAR est un bras robotisé, équipé de sept axes rotatifs et d’une pointe articulée avec une aiguille au bout. Partiellement piloté par un chirurgien, il a été capable de suturer efficacement deux parties d’un tube intestinal de porc entre elles. L’expérience a d’abord été tentée en laboratoire, sur du tissu organique prélevé sur un animal, puis une deuxième fois sur un porc anesthésié.

LIRE AUSSI :  VIDEO - Le robot Atlas de Google prend son premier cours de -défense

Le robot, encore loin de remplacer l'humain

Considéré comme autonome à 60%, le bras robotisé STAR comporte malgré tout des failles qui l’empêchent de supplanter dans l'immédiat son collègue fait de chair et d’os. Beaucoup plus lent, il doit être assisté et validé par l’humain à toutes les étapes de la suture. Mais de l’avis des chercheurs, ceci est intimement lié à leur volonté de piloter les opérations avec prudence : "C’est un peu comme quand votre bébé commence à marcher, vous êtes un peu nerveux qu’il fasse les choses de la bonne façon". En réalité, le robot a donc vocation à aller très vite. Mais il est bridé par mesure de sécurité.

Le robot STAR devra relever plusieurs défis avant de remplacer une personne. Son intelligence artificielle ne lui permet pas de créer de "plan chirurgical" en autonomie. Et comme la peau possède une texture non-homogène et qu'il s'agit d'un matériau flexible, il faut que le robot sache s'adapter à toute situation.

Le chirurgien doit d'abord tracer des marqueurs sur le tissu organique, pour servir de guide à l'aiguille du robot. Un logiciel embarqué dans la machine et une caméra sont le cerveau et les yeux du robot STAR. Il suit ainsi le tracé réalisé par l'humain, et modélise en 3D la “surface de travail” pour ensuite opérer son travail. Dans l'optique de procéder un jour seul, le robot intègre dans sa mémoire des opérations précédentes ("et qui ont été un succès", précise le Professeur Kim) et apprend ainsi du travail de ses confrères. Prochaine étape pour les chirurgiens, lui faire retirer un organe lors d'une prochaine expérience.

L'intelligence artificielle fait peur et freine la recherche

Dans un futur proche, les chercheurs ont bon espoir que les robots chirurgiens permettent de procéder à davantage d'opérations avec un minimum de complications. Mais l'intelligence artificielle continue de faire peur. La pression est forte sur les épaules des chercheurs qui développent ces systèmes automatisés qui, du fait d'être mécaniques, sont moins excusés que l'homme d'avoir pu commettre des erreurs. Sous les plaintes de patients ou en l'absence de validation de la part des autorités de régulation, de nombreuses sociétés qui tentent d'exploiter les services de robots cessent leurs activités. Remises à plus tard peut-être, d'ici à ce que les contrôles et tests soient plus nombreux et plus probants. Et que l'on s'habitue à leur présence.

On estime que cela pourrait prendre encore dix ans avant que les robots fassent équipe avec les chirurgiens, à égalité, ou pour les remplacer.

EN SAVOIR +
>>
Au Japon, un robot-écrivain a bien failli remporter son premier prix littéraire
>>
Microsoft débranche son robot "Tay" devenu raciste et misogygne en 24h
>>
Les nouveaux livreurs de pizzas de Domino's sont des robots

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent