Le robot Philae pourrait se réveiller plus tôt pour analyser la comète Tchouri

Le robot Philae pourrait se réveiller plus tôt pour analyser la comète Tchouri
High-tech

ESPACE – En sommeil depuis novembre dernier, le robot Philae pourrait être réveillé avant le mois de mars, comme cela était prévu initialement. Avec l'espoir qu'il puisse analyser le sol de la comète Tchouri.

Un réveil plus tôt que prévu ? Mal positionné sur la comète Tchouri, le robot Philae a été mis en sommeil en attendant une meilleure exposition au soleil, indispensable au rechargement de ses batteries. Prévu initialement pour le mois de mars , celui-ci pourrait finalement intervenir dès février.

"Nous sommes en train de voir si nous pouvons essayer de réveiller Philae dès février", explique au Figaro Jean-Pierre Bibring, coresponsable scientifique de l'atterrisseur. Selon lui, l'ensoleillement pourrait déjà être suffisant pour que le robot recharge en partie ses batteries.

Forer le sol pour en connaître sa composition exacte

Mais les scientifiques ne sont pas encore certains de cela : "On ne peut pas être sûr qu'il reçoit assez de lumière. Mais s'il y a une petite chance pour que cela marche, cela vaut la peine de tenter le coup. Le temps nous est compté", explique-t-il.

Une fois réveillé, le robot Philae pourra tenter à nouveau de forer le sol de la comète et d'en prélever un échantillon pour analyse. Une tâche qu'il n'avait pas pu réaliser après son atterrissage à cause de son mauvais placement. Cela permettrait de connaître la composition du sol de la comète Tchouri, une première.

EN SAVOIR +
>> Le réveil du robot Philae est prévu pour le mois de mars
>> Mission Rosetta : Philae devrait "s'éteindre" vers minuit

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent