LEGO sur votre table, Animoji, mesures automatiques… : la réalité augmentée, le nouveau dada d'Apple

LEGO sur votre table, Animoji, mesures automatiques… : la réalité augmentée, le nouveau dada d'Apple

DirectLCI
DEMAIN – Tim Cook n'a jamais caché sa préférence pour la réalité augmentée par rapport à la réalité virtuelle et Apple continue de le crier haut et fort. Lors de sa keynote organisée à San José en ouverture de la WWDC, la firme de Cupertino a dévoilé de nouveaux outils pour permettre aux développeurs de créer encore plus d'expériences en réalité augmentée. Et désormais à plusieurs.

A chaque keynote, sa partie sur la réalité augmentée. Cela fait un an que ça dure, depuis l'avènement de la plateforme de développement ARKit en juin 2017 lors de la conférence des développeurs WWDC. Et l'édition 2018 n'a pas dérogé à la lettre. 


Après avoir montré ce qu'il était possible de faire l'an dernier lors de la première approche d'Apple dans le domaine avec iOS 11, après avoir présenté l'iPhone X avec sa reconnaissance faciale grâce à la caméra TrueDepth et ses Animoji, montré les applications possibles en termes d'éducation en mars dernier à Chicago avec son nouvel iPad, Tim Cook a récidivé à San Jose devant plus de 6.000 développeurs présents au Convention Center. Ces derniers vont pouvoir s'éclater avec la nouvelle mouture ARKit 2 et un nouveau format baptisé USDZ (Universal Scene Description), conçu en partenariat avec le studio d'animation Pixar, qui pourra aussi être utilisé avec des applications comme Messages, Mail, ou encore Safari.

Memoji, les Animoji qui vous ressemblent

On a ainsi vu diverses applications possibles de ce format comme celle octroyée à un magasin en ligne de vous laisser placer dans votre environnement un produit vendu sur son store. Ikea propose déjà une technologie similaire avec son appli. Il sera désormais possible de modifier la couleur du produit positionné dans l'espace pour encore plus de personnalisation et de réalisme.


LEGO a présenté durant la WWDC une application baptisée LEGO Studio AR Experience (disponible d'ici la fin de l'année) qui donne vie aux célèbres petites briques sur votre table basse. "Cela ouvre vraiment de nouvelles perspectives pour le jeu créatif", a expliqué Craig Federighi, vice-président en charge des logiciels, sur scène. Vous pouvez laisser parler votre créativité, inventer des histoires, progresser et même jouer à plusieurs avec ces LEGO. On avait déjà vu une possibilité quasiment identique avec Minecraft lors d'une conférence Microsoft à l'E3, mais cela nécessitait de jouer avec le casque HoloLens sur la tête. Là, votre iPhone ou votre iPad suffira. Beaucoup plus pratique et simple d'utilisation. Jouer à plusieurs est l'une des améliorations notables d'ARKit 2 dans le prochain iOS 12. Il sera possible de vivre une même expérience en réalité virtuelle à plusieurs en même temps, avec plusieurs appareils en simultané. 

ARKit va permettre la reconnaissance d'objets spécifiques dont l'emplacement en réalité augmentée sera conservé et qui pourront même être traqués tout comme les visages le sont déjà via la caméra TrueDepth notamment pour les Animoji. Vous pourrez commencer un jeu ou un projet en réalité augmentée, vous arrêter et le reprendre plus tard.

La réalité augmentée made in Apple a aussi rendu possible les Animoji, ces emoji en forme d'animaux qui se greffent et s'animent sur le visage des possesseurs d'iPhone X. Des filtres AR à la Snapchat qui avaient fait sensation en septembre dernier et qui voient arriver une seconde mouture plus pointue : vous pourrez désormais vous "greffer" une tête de koala et tirer la langue, ce qui sera détecté. Et pour aller plus loin dans le délire, Apple a dévoilé Memoji, des Animoji qui prendront vos traits et que vous pourrez personnaliser dans le moindre détail pour plus de réalisme. Le petit "plus" qui a terriblement manqué aux ratés emoji AR du Samsung Galaxy S9.

"D'ici trois à cinq ans, la réalité augmentée sera omniprésente"

"Ce genre de keynote est très intéressant car on en apprend beaucoup plus qu'on ne le croit", nous explique Ben Wood, analyste et chef de recherches chez CCS Insight. "Depuis deux ans, Tim Cook en parle de manière insistante de réalité augmentée, la conçoit comme une innovation phare, et Apple fait un pari énorme dessus. Aujourd'hui, il a clairement indiqué que c'était la pierre angulaire de beaucoup de choses à venir et enjoint les développeurs à le suivre."


Pour montrer que ce ne sont pas que des paroles en l'air, Apple a dévoilé lors de sa keynote Measure, une application d'iOS 12 qui permet de mesurer les dimensions d'un objet, une distance du monde réelle depuis son appareil. Cela permettra, grâce à la réalité augmentée, d'avoir en temps réel, et parfois automatiquement, les dimensions depuis une simple photo ou dans un espace en 3D.

Et on imagine sans peine le champ des possibles. "Apple offre désormais la technologie pour proposer des expériences en réalité augmentée avec ARKit, le software avec iOS 11 et désormais iOS 12 ainsi que de multiples applications. Tout cela en y ajoutant également le hardware grâce à l'iPhone et l'iPad", résume Ben Wood. "Apple dispose ainsi d'une offre très large et complète autour de la réalité augmentée. Une aubaine pour les développeurs. Et ce n'est qu'un début. Je suis sûr que d'ici trois à cinq ans, ce sera omniprésent."


De quoi relancer les spéculations autour d'un produit maison ? Apple n'en a pas forcément besoin. Quand on voit le soin que Tim Cook et les siens mettent à peaufiner leur offre, on se dit qu'ils n'ont vraiment pas besoin d'un nouveau produit loin d'avoir fait ses preuves (souvenons-nous du fiasco des Google Glass…) quand Apple peut déjà compter sur plus d'un milliard d'iPhone et iPad pour tester ses innovations à tout moment.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter