Les 13 choses à retenir de la keynote Apple

High-tech

WWDC - Certes, il n'y a pas eu d'iWatch, pas d'iPhone 6 ni même de Macbook Air Retina. Mais cette keynote est un bon cru. Metronews vous explique pourquoi.

Pas de nouveaux produits présentés mais un aperçu des futures versions d'OS X, le système d'exploitation des Mac, et d'iOS, l'environnement mobile d'Apple. Résumée comme cela, la keynote du 2 juin semble pauvre en annonces. Mais il faut gratter au-delà de la surface pour comprendre que les démonstrations d'Apple hier présagent d'une fin d'année très chargée pour la marque. Revue de détail.

OS X Yosemite pour les ordinateurs Mac

1. Nouveau look pour une nouvelle vie
De nouvelles icônes et un environnement "translucide" font leur apparition. Mais les changements ne sont pas que cosmétiques. Apple a aussi profité de OS X 10.10, baptisé Yosemite du nom d'un parc naturel de Californie, pour revoir le centre de notifications, plus abouti et avec la possibilité d'utiliser des widgets.

2. A la recherche de la recherche parfaite
Spotlight, le centre de recherche, connaît une refonte en profondeur. Il s'inspire de la recherche d'iOS mais en l'améliorant. Tout d'abord, le champ de recherche n'est plus cantonné en haut à gauche mais prend une place centrale et plus large sur l'écran. Le nouveau système, qui rappelle le logiciel Alfred par bien des points, permet de lancer une application en commençant à taper les premières lettres de son nom. Il permet évidemment de faire une recherche dans ses documents en local mais aussi directement sur Wikipedia ou encore Apple Maps.

3. Safari et Mail à la sauce iOS
Le navigateur Web maison, Safari, fait lui aussi l'objet d'améliorations comme la possibilité d'effectuer des recherches sur certains sites directement depuis le champ central (recherche et URL). Apple permet par exemple d'effectuer une recherche sur son compte Facebook sans avoir besoin de charger le site du réseau social avant. Autant de temps de gagné. Safari se dote également d'un bouton de partage déjà présent dans sa version mobile. De même, Mail intègre sur OS X certaines bonnes idées venues du système d'exploitation iOS. A noter l'apparition de MailDrop, un système qui permet de bénéficier de 5 Go de stockage pour partager des pièces jointes sans que celles-ci n'encombrent Mail. Elles sont en effet stockées dans le Cloud.

4. iCloud Drive : la réponse à la concurrence
Avec ce système de stockage de fichiers dans le Cloud, Apple se rattrape aux branches. En retard dans le domaine, il s'agit là ni plus ni moins qu'une réponse aux services Drive de Google ou OneDrive de Microsoft. Le système, qui fonctionne sur le même principe que Dropbox, permet de stocker n'importe quel type de fichiers, de les ranger dans des dossiers et d'y accéder depuis n'importe quel ordinateur (même Windows) ou iPhone et iPad.

5. Continuity pour passer d'un appareil à l'autre en douceur
Le rêve d'Apple est évidemment que vous achetiez un maximum d'appareils. iMac, Macbook, iPhone, iPad… et pour vous incitez à passer à la caisse, la marque lance avec Yosemite le système Continuity. Objectif : vous permettre de passer d'un support à l'autre dans la douceur. Vous commencez à rédiger un mail sur votre tablette ? Vous pouvez le terminer la seconde suivante sur votre ordinateur. Vous regardez une page Web sur la tablette ? Elle est également visible sur votre Macbook Air. Toutes vos actions, quelle que soit l'appareil, sont synchronisées en temps réel entre tous vos produits, à condition d'utiliser le système iCloud. Mieux, il devient possible de recevoir et de passer des appels depuis son ordinateur à condition d'avoir son téléphone à proximité. Les SMS, envoyés par iPhone ou non, sont également visibles depuis un Mac. A noter aussi que le système AirDrop devient enfin compatible entre iOS et OS X.

iOS 8 pour les iPhone, iPad et iPod Touch

6. 3, 2, 1, prêt ? A vos claviers !
Il aura fallu patienter de longues années pour qu'Apple comble son retard sur la concurrence en matière de clavier. La firme californienne s'y est décidée dans la huitième mouture d'iOS, son système d'exploitation mobile. La suggestion de mots en cours de frappe (on commence à écrire "di" et il suggère "dîner", "dire", "direction", par exemple) fait son apparition et prend en compte le contexte du message. Ce nouveau système, baptisé QuickType, vous propose même des réponses pré-établies en fonction des questions posées par l'expéditeur. Exemple : "Ce soir, on mange chinois ou chez toi ?", il va vous suggérer deux réponses : "chinois" et "chez toi". Il suffit de cliquer sur l'une d'elle et de l'envoyer. Mais surtout, Apple accepte enfin de donner le choix aux utilisateurs. A partir de cet automne, date de déploiement d'iOS 8, il sera possible de télécharger des claviers sur l'App Store et de les utiliser quel que soit l'environnement (application tierce, app Apple, etc.). Apple s'ouvre un peu et ça fait du bien.

7. Les notifications deviennent interactives
Merci Android pour l'idée. Ici, rien de révolutionnaire, juste une mise à niveau par rapport à l'environnement concurrent développé par Google. Avec iOS 8, il devient possible de répondre directement à un message alors qu'on utilise une autre application ou depuis l'écran verrouillé. Le système ne nous oblige plus à basculer dans l'appli Messages par exemple, pour répondre à un SMS. A noter aussi qu'on peut enfin ajouter des widgets au centre de notification. Et donc interagir avec ces widgets sans basculer dans l'app liée. Un gros mieux qui était nécessaire.

8. Messages passe en mode multimédia
Un simple message texte avec une photo ? C'est de l'histoire ancienne. L'appli permet désormais d'y ajouter des messages audio et vidéo. Sans aller vraiment jusqu'au système de messages éphémères de SnapChat, le principe permet néanmoins de fixer une date d'autodestruction de ces messages multimédia, notamment pour s'assurer qu'ils ne mangent pas trop la mémoire des appareils et de iCloud. A noter aussi de nouvelles fonctionnalités dans les discussions de groupe : ajouter une personne en cours de dialogue, quitter une discussion, ajouter un objet, arrêter les notifications sur l'écran de verrouillage, etc.

9. Avec Health et Home, Apple s'incruste chez vous
Sans présenter d'iWatch, Ti Cook a néanmoins révélé une partie de sa stratégie dans le domaine de la santé . Via Health et HealthKit (pour les développeurs), c'est une sorte de Passbook de ses constantes vitales qu'Apple intègre dans votre téléphone et votre tablette. Un centre nerveux de toutes vos données biologiques auquel une montre connectée frappée du sceau de la pomme pourrait bien donner tout son sens. Peut-être d'ici la fin de l'année. De même, Apple lance Home et HomeKit, pour gérer toute sa domotique du bout des doigts sur son smartphone. La réussite de ce nouveau projet passera par l'adoption, ou pas, d'un protocole standardisé par Apple par les principaux fabricants de ce marché qui peine toujours à décoller en France.

10. Une affaire de famille
Partager sa musique, ses films ou encore ses livres électroniques avec ses proches, ce serait le pied, non ? C'est ce que proposera Apple avec iOS 8. Mais attention, il y a quelques limitations de taille : le partage est restreint à six personnes et, surtout, il faut que tous les achats aient été faits avec la même carte de crédit. Une très bonne idée sur le papier, mais ces limitations en réduisent hélas l'intérêt… Cependant, le système permet aussi, en désignant qui fait partie de votre famille ou pas (cela peut très bien être des amis proches), de partager automatiquement vos photos, calendriers, liste de tâches, etc.

11. Siri : sans les mains !
L'assistant vocal grandit et apprend de nouveaux tours. Il est désormais capable de reconnaître une chanson à la manière de Shazam. Surtout, à la manière de "Ok, Google" sous Android, il suffira de dire "Hey, Siri" pour que l'assistant s'active et soit prêt à entrer en action pour répondre à vos requêtes. Plus besoin de presser le bouton Home longuement ou de porter le téléphone à votre oreille. Une fois encore, Apple rattrape ainsi son retard sur Android.

12. L'application Photos s'ouvre aux autres
Outre l'ajout de fonctionnalités de retouche poussées et le partage automatique de toutes vos photos entre tous vos appareils Apple, l'application Photos s'ouvre aux applications tierces, non développées par Apple. Sous iOS 8, il sera possible de modifier une photo avec, par exemple, des applis comme VSCO Cam ou Litely. Ou d'appliquer les filtres d'une autre app directement depuis Photos sans avoir à basculer dans cette application.

13. Swift, le rêve des développeurs
Pour un peu, c'était Noël pour les développeurs, ce lundi 2 juin. L'annonce d'un nouveau langage de programmation, hypersimple mais très puissant, a été accueillie avec empressement par les quelque 5 000 développeurs présents dans la salle du Moscone Center de San Francisco au terme de cette keynote. C'est en réalité la plus importante annonce de cette présentation d'Apple. Ce nouveau langage va permettre aux développeurs de créer bien plus vite et plus simplement des applications pour iOS et OS X. Un vrai coup stratégique à long terme pour Apple qui compte ainsi s'assurer que les développeurs privilégieront encore pendant de longues années la création d'applications pour les environnements Apple. A la clé, des apps de qualité et, si possible, en exclusivité. Voilà ce que les Américains appellent un "smart move", une initiative intelligente.

En savoir +
Notre dossier sprécial Apple
Revivre notre live de la keynote

Lire et commenter