Life is strange : un jeu vidéo français, entre cinéma et séries télé

Life is strange : un jeu vidéo français, entre cinéma et séries télé

DirectLCI
JEUX VIDEO - Malgré son titre Life is stange est un jeu vidéo français. Un titre qui sera proposé en cinq épisodes dont on découvre le premier et étonnant volet cette semaine.

Life is strange est une production française qui ose sortir des sentiers battus. Aux antipodes des jeux d'action rythmés par de spectaculaires fusillades, Life is strange invite le joueur à incarner une jeune adolescente baptisée Max. Dans ce jeu très cinématographique qui n'est pas sans faire penser à des réalisations comme Heavy Rain ou Beyond Two Souls du Français David Cage, le joueur va petit à petit découvrir l'univers de la jeune fille mais aussi ses pouvoirs.

Car évidemment Max n'est pas une adolescente comme les autres. Alors que l'aventure commence à peine, celle-ci découvre qu'elle peut à loisir remonter le temps. Alors qu'elle parvient ainsi à sauver in extremis son amie menacée, ce pouvoir lui permet aussi de revenir sur les choix qui s'offrent à elle en termes d'action ou bien encore lors des nombreuses phases de dialogue (en anglais sous-titrés français précisons-le). Avec cette capacité à voyager dans le temps, le studio français renoue avec un de ces thèmes de prédilection déjà utilisé dans le précédent Remember Me.

Voyage dans le temps

Un pouvoir qui permet évidemment d'exploiter au mieux l'arc narratif du jeu qui, soulignons-le s'avère plutôt bien écrit même s'il multiplie parfois de façon un peu exagérée les références. On se laisse prendre au jeu de cette mélancolie adolescente ponctuée de nombreux questionnements sur le sens de la vie en général ou de tous les jours. Max hésite, tergiverse, renonce, se trompe, recommence… avec in fine la quasi certitude de ne jamais se tromper et pourtant. Les choix impliquent forcément des conséquences que le joueur découvrira au fur et à mesure.

C'est aussi ça, l'histoire de Life is strange, celle d'une jeune fille qui progressivement devient adulte et apprend que les choix ont des conséquences qu'il faut savoir assumer mais si certaines d'entre elles restent mystérieuses, le jeu étant découpé en épisodes dont on ne découvre ici que le tout premier (les autres sortiront dans les mois qui viennent). Si certaines actions sont anodines mais viennent donner vie à l'ensemble, d'autres le sont moins. Dans cet univers de campus américain, celui de Blackwell, on suit donc le périple de Max tout en partageant ses préoccupations mais aussi ses pouvoirs.

Le premier de cinq épisodes

Avec ce premier épisode intitulé Chrysalis, Dontnod livre une expérience à la fois inédite et séduisante. Une espèce de promesse que les volets à venir devront tenir. En plaçant la narration au centre du gameplay à l'instar des jeux de Telltale (The Walking Dead, Game of Thrones …) le studio français prend le pari que les joueurs veulent désormais aussi de véritables histoires construites sur le modèle des séries télévisées. Gageons que le prix très accessible (4,99 euros par épisode) sera aussi un atout pour séduire des joueurs qui apprécieront de sortir de la routine de l'éternel triptyque Call of Duty, Fifa, GTA. Une bouffée d'être frais en ce début d'année.

Un jeu disponible en téléchargement sur PlayStation 4 (PSN) au prix de 4,99 euros par épisode.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter