LinkedIn : 117 millions de comptes piratés, il est temps de changer votre mot de passe

LinkedIn : 117 millions de comptes piratés, il est temps de changer votre mot de passe
High-tech
DirectLCI
PIRATAGE - Le réseau social des professionnels est victime d'une fuite d'adresses mails conséquente. Linkedin a vite réagi en indiquant que les mots de passe des comptes concernés allaient être invalidés. Le cybercriminel à l'origine de la fuite cherche en effet à revendre son butin en ce moment même.

Il s'appelle Peace mais n'incite pas à la paix de votre conscience. Un pirate portant ce nom cherche peut-être actuellement à revendre les accès à votre compte LinkedIn sur le marché noir du web.

En 2012, LinkedIn, le réseau social des professionnels, prévient d'une brèche dans la sécurité de sa plate-forme. A l'époque, 6,5 millions de comptes sont touchés. Aujourd'hui, ce sont plus de 117 millions d'identifiants et de mots de passe qui sont dans la nature. Et si la fabrication d'un mot de passe élaboré pour votre compte LinkedIn (et autres comptes, Google, Yahoo, etc) n'est pas votre fort... Vous êtes peut-être concerné.

A LIRE AUSSI >>  Le palmarès 2015 des pires mots de passe (qu'il ne faut jamais utiliser !)

Pour y remédier, il vous suffit de vous rendre dans les paramètres, dans le menu déroulant sous votre avatar (photo de profil) en miniature en haut à droite, et de changer le mot de passe. Vous pouvez également renseigner votre numéro de téléphone pour une double authentification.

LinkedIn a pris la chose au pied de la lettre et a prévenu sur  son blog des mesures et des sanctions prises à l'encontre de quiconque voudrait revendre ces informations confidentielles.

LinkedIn a pris des mesures
Les adresses qui étaient dans la boucle de ce piratage massif ont d'ailleurs été invalidées par mesure de sécurité. Cela signifie qu'au moment de la connexion, vous serez invité à changer immédiatement votre mot de passe.

A noter  Attention, si vous utilisez des mots de passe et identifiants similaires pour d'autres types de comptes, vous devriez prendre la précaution de les changer également. Il est fréquent de voir les usagers employer des informations identiques pour la totalité de leurs comptes en ligne, ce qui expose à l'intrusion dans toutes leurs données.

EN SAVOIR +
>> 
272 millions d'adresses mail piratées : changez votre mot de passe !
>> 
Daech veut hacker Google...et se trompe de site
>> 
Ashley Madison : le bilan dramatique du piratage du site de rencontres extraconjugales

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter