L’intelligence artificielle de Google a composé sa première chanson… et c’est vraiment mauvais !

High-tech

MUSIQUE - En attendant l’arrivée de robots humanoïdes capables de créer et jouer un solo de jazz en parfaite synchronisation avec un orchestre, Google vient de dévoiler la première chanson composée avec son intelligence artificielle. Plutôt décevant.

Déjà de nos jours, les robots remplacent des musiciens, les algorithmes génèrent de la musique, et les applications permettent d’anticiper les futurs hits. Et demain ? Ce mercredi, Google a dévoilé la toute première chanson composée exclusivement par des robots ! Le morceau dure 1 minute et 21 secondes et a été écrite par un algorithme. Autrement dit, par un logiciel d’intelligence artificielle.

La mélodie est l’aboutissement de plusieurs années de recherche et s’inscrit dans le cadre du " projet Magenta " de Google Brain . Le géant de l’Internet a précisé que ce programme n'en est encore "qu'à ses débuts" mais a bon espoir de le voir un jour opérationnel : "Nous voulons rendre très simple la façon de jouer de la musique avec Magenta", expliquent l’équipe de chercheurs qui travaille sur ce projet.

Inutile de vous attendre à un chef-d’œuvre. Pour concevoir cette (horrible) chanson , le logiciel de Google a utilisé TensoFlow. Il s’agit d’un programme d'intelligence artificielle musical en open source, lancé en 2015. Il semble, en outre, que sa structure utilise toutes les notes de la gamme de do majeur, mais sans répétition, si l'on en croit le mélomane de notre rédaction.

2800 romans à l’eau de rose pour apporter de l’humanité

Les notes au piano ont été composées par des robots. En revanche, les percussions ont été rajoutées par la suite. Peut-être que les 2800 romans à l’eau de rose que les ingénieurs de Google ont intégré récemment à leur intelligence artificielle, dans le but de remédier à la froideur des machines, pourra apporter à son prochain morceau un semblant d’humanité. N’est pas Mozart qui veut, et encore moins quand on est un robot ! 

A LIRE AUSSI 
>> 
Microsoft débranche son robot "Tay", devenu raciste et misogyne en 24 h
>>
Le robot de Google gagne contre l'humain au jeu de go
>> 
"Qui a pété ?" Ce robot chinois vous donnera (peut-être) la réponse !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter