L'objet high-tech WTF : iGrow, le casque laser qui fait repousser vos cheveux

L'objet high-tech WTF : iGrow, le casque laser qui fait repousser vos cheveux

High-tech
DirectLCI
INNOVATION - Chaque semaine, metronews vous fait découvrir un objet dont la seule véritable prouesse technologique est de ne rien changer à votre quotidien. Du moins, en apparence. Direction les États-Unis où un startup a mis au point un casque qui stimule la repousse des cheveux.

Contrairement aux apparences, ce casque haute technologie ne vous protègera pas d'une chute à vélo, mais bien de celle de vos cheveux ! À partir de 50 ans, un homme sur deux souffre de calvitie, soit près de dix millions de Français. Si les causes de ce mal restent encore méconnues, les recherches vont bon train.

Si les traitements actuels ne permettent pas la repousse des cheveux, ce drôle d'appareil, exposé lors du CES 2016 à Las Vegas aux États-Unis, pourrait bien faire oublier le recours aux implants, d'après l'Agence de santé américaine (FDA) qui a approuvé en 2015 sa mise sur le marché. Mais en a-t-on vraiment besoin ?

À quoi ça sert ?
iGrow est le nom de ce drôle d'appareil qui a pour fonction de stimuler la croissance de vos cheveux chez les hommes atteints d’alopécie androgénique, un mal héréditaire. Les traitements actuels permettent de ralentir la perte de cheveux et d’en préserver un maximum, mais pas leur repousse. D'après la société Apira Sciences, qui a mis au point ce dispositif, la photothérapie aurait une action positive sur le renforcement, l’épaisseur et la santé des cheveux.

Pour rappel, nos cheveux suivent un cycle capillaire immuable qui se déroule en trois phases de deux à cinq ans : la phase anagène (pousse du cheveu), la catagène (le cheveu n'est plus nourri), puis le télogène (fin de vie du cheveu). Lors de la forme la plus fréquente de calvitie, le cheveu est comme bloqué en phase finale, comme on le voit dans la vidéo de démonstration. Le fabriquant indique que les premiers résultats sont apparents dès six à huit semaines, et que ses effets sont visibles au bout 9 mois de traitement. Il précise également qu’il n’y a pas d’effets secondaires. 

Comment ça fonctionne ?
L'appareil embarque 21 diodes luminescentes et des lasers à faible intensité pour stimuler les folicules pileux. Cette technique aurait était découverte en 1967 par un scientifique Hongrois. Pour cela, il avait appliqué un laser rouge sur des souris rasées et a observé, au cours d'une étude, une croissance plus importante des "cheveux" chez les souris exposées.

Pour obtenir un résultat optimal, il faudrait réaliser trois à quatre séances par semaine de 20 à 25 minutes, et ce pendant 4 à 6 mois. Les résultats sont garantis par la société Apira Sciences qui propose de rembourser l’appareil au bout de 6 mois en cas d’échec de la thérapie. Le petit plus, c’est que vous pouvez brancher une paire d'écouteurs sur le casque. Histoire de passer le temps.

La communauté médicale reste néanmoins prudente à l’image du docteur Kouremada, chirurgien spécialisé dans la greffe de cheveux, cité par le Dailymail . "Il est très peu probable qu’un patient qui est en train de perdre ses cheveux connaisse une restauration majeure. Certains cheveux fins peuvent devenir plus épais mais il est très peu probable de voir une forme de recroissance réelle".

Pourquoi ce n'est pas si débile ?
Tout d'abord, parce que nos cheveux le valent bien ! L'idée de devenir chauve est un source d’angoisse pour bon nombre d'hommes. Un changement de coiffure symbolise le passage d’un âge à un autre, celui de revêtir une nouvelle identité. La perte de cheveux est perçue le plus souvent comme celle de son pouvoir du séduction.

De plus, le poil est souvent perçu comme un signe de virilité. Un exemple ? Les scalps, qui étaient des trophées prisés des Indiens d’Amérique précisément parce qu’ils étaient censés faire circuler l’énergie, et permettaient au vainqueur de s’approprier l’énergie vitale de son adversaire.

► Des cheveux, à quel prix ?
Comptez tout de même 850 euros, ce qui peut paraître raisonnable par rapport à une greffe de cheveux qui pourrait vous coûter plusieurs milliers d’euros au bas mot. Pour se procurer le casque iGrow, il suffit de se rendre sur le site du fabricant . Sur ce, bonne repousse !

À LIRE AUSSI
>> Une valise intelligente qui vous suit comme un petit chien
>> Laundroid, le robot qui veut s'occuper de plier vos petites culottes
>> Smartbe Stroller, la poussette intelligente à destination des parents indignes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter