L'ombre du Mordor : l'autre Seigneur des Anneaux

High-tech
JEUX VIDEO - Inspiré par les univers du Hobbit et du Seigneur des Anneaux, L'ombre du Mordor apparaît comme un épisode inédit surfant sur la mythologie de Tolkien et un jeu vidéo à ne pas manquer cet automne. Notre chouchou à Metronews.

Qui aurait pu croire qu'un vent d'air frais soufflerait depuis les terres du Mordor, le sinistre territoire du maléfique Sauron ? Et pourtant, avec Les Terres du Milieu, L'ombre du Mordor les développeurs américains de Monolith (FEAR) créent la surprise au milieu des énièmes itérations de titres comme Call of Duty ou Assassin's Creed. Dans un paysage vidéoludique un peu ronronnant ces derniers temps, L'ombre du Mordor semble clairement rafraîchissante. Inspiré par les romans de J.R.R Tolkien comme le Hobbit et le Seigneur des Anneaux, l'histoire du jeu prend place entre ces deux monuments de la littérature médiévale fantastique. Une plongée palpitante dans l'univers de Frodon, Gandalf, Gollum et compagnie.

On aime

Un monde ouvert au pays du Seigneur des Anneaux. Vous pourrez vous promener où bon vous semble dans ce coin de la Terre du milieu. Les très nombreuses quêtes du jeu vous emmèneront d'un coin à l'autre d'une carte assez grande sans être gigantesque. Des dizaines de quêtes et d'heures de jeu au programme.

Le système Némésis. Les ennemis que l'on rencontre dans sa partie sont uniques. Comprenez qu'un autre joueur rencontrera d'autres orcs et uruks. Si certains vous tuent, ceux-ci s'en souviendront quand vous reviendrez à la vie (car Talion ressuscite à l'envi). De quoi donner lieu à des situations et dialogues amusants.

Action ou infiltration. Bien qu'il s'agisse principalement d'un jeu d'action, L'Ombre du Mordor vous invite aussi lors de certaines missions à jouer la carte de la discrétion. Assassinats furtifs et empoissonnements seront au menu pour défaire les troupes de Sauron.

Composer son armée. Grâce à ses pouvoirs Talion peut posséder certains de ses adversaires. Une fois rallié à sa cause, ils se révéleront être de précieux alliés. Tuer ou dominer votre adversaire, à vous de choisir et de combattre seul ou avec votre propre armée l'infâme Sauron.

On aime moins

Intrigue classique. La vengeance n'est dans ce jeu pas un plat qui se mange froid. Talion, le héros, aidé d'un mystérieux fantôme surgi du passé et lui conférant des pouvoirs magiques n'aura de cesse de vouloir venger sa femme et son fils abattus par les troupes de Sauron. Pas très original mais néanmoins efficace.

La réalisation technique. Avouons-le, on est loin d'être épaté par les graphismes qui s'avèrent en outre peu variés en termes de décors. Les combats, bien que dynamiques sont parfois un peu brouillons et certaines vues de caméra pas toujours optimales. Pourtant, presque étrangement, le plaisir est bien là. Difficile de décrocher de ces quêtes amusantes, épiques et intelligentes.

Notre verdict

Au milieu des Fifa X et des Call of Duty Y, L'ombre du Mordor apporte un peu de fraîcheur. Bourré de très bonnes idées, amusant, le titre aurait presque pu prétendre être un des meilleurs jeux de 2014 s'il avait été techniquement plus abouti. Malgré tout, le titre reste une des belles surprises de cette fin d'année. Une vraie belle aventure comme on les aime à découvrir absolument.

Un jeu PlayStation 4, Xbox One et PC disponible le 18 novembre sur PlayStation 3 et Xbox 360. Prix indicatif : 70 euros.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter