Marché du high-tech : l'informatique panique, les smartphones à la fête

Marché du high-tech : l'informatique panique, les smartphones à la fête

High-tech
DirectLCI
CONSOMMATION - Les ménages français ont moins acheté de biens d'équipements pour la maison lors de fêtes de fin d'année, par rapport à l'année précédente. L'électronique et l'informatique sont deux domaines particulièrement concernés.

Les fêtes de Noël n'ont pas permis de redresser le marché des biens d'équipements de la maison en France à la fin de l'année dernière, selon une étude GFK . Les dépenses des ménages au quatrième trimestre 2013 (8,8 milliards d'euros) étaient en baisse de 6,3 % par rapport à l'année précédente. Les domaines de l'électronique et de l'informatique grand public sont particulièrement touchés. Et ce, malgré les bons résultats du marché des smartphones, qui devraient perdurer en 2014.

L'informatique panique

Le marché de la micro n'est pas en forme. "Avec 2,364 millions d’euros sur le quatrième trimestre, le chiffre d’affaires du marché de la micro-informatique termine l’année 2013 sur une baisse de 8,3 % par rapport au quatrième trimestre 2012". Les ventes d'ordinateurs (fixes et portables) ont été divisées par 2 en 1an. Et l'augmentation des ventes de tablettes numériques (+12 %), avec un succès remarqué pour les modèles 7 et 8 pouces, ne parvient pas à inverser la tendance.

L'électronique grand public pas si critique

"Avec un recul moyen proche des 15 % sur les trois premiers trimestres de l’année 2013, le marché de la TV semble entrevoir la sortie de crise et commence à espérer un retour à la stabilité. Le recul sur ce marché n’a en effet été que de 7,7 % sur le dernier trimestre 2013". Côté audio, le récent marché des barres de son se porte plutôt bien et devrait encore prendre de l'ampleur en 2014.

La photo prend l'eau

"Les volumes ainsi que la valeur sont en recul de 23 % par rapport à la même période en 2012". Appareils compacts, hybrides, bridges, experts, tous connaissent une baisse des ventes. Seul le marché des appareils photos reflex réussi à se maintenir au niveau de 2012. De mauvais résultats à mettre en regard des bons résultats des smartphones. Et notamment des modèles haut de gamme et de la qualité toujours plus grande de leur capteur photo.

Les télécoms cartonnent

Et pendant ce temps, le marché des smartphones d'entrée de gamme, à moins de 200 euros sans subvention, est en plein essor. Des modèles qui intéressent les utilisateurs qui ne sont plus engagés auprès de leur opérateur, et qui peuvent changer de mobiles sans recontracter d'abonnement.

Du côté des modèles haut de gamme, ce sont les appareils disposant d'un écran de plus de 5 pouces qui connaissent le plus de succès, avec une hausse de 10 % en 2013. Enfin, les smartphones 4G ont connu une belle progression à la fin de l'année, avec le développement des nouvelles offres des opérateurs historiques.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter