Mark Zuckerberg défie Bill Gates de se verser un seau d'eau glacée sur la tête

Mark Zuckerberg défie Bill Gates de se verser un seau d'eau glacée sur la tête

INTERNET – Dans une vidéo publiée sur Facebook, le créateur du réseau social défie celui de Microsoft de s'arroser d'eau glacée. L'objectif ? Lever des fonds pour lutter contre la maladie de Charcot.

Une sorte de " neknomination ", mais entre milliardaires. Mark Zuckerberg a publié sur sa page Facebook une vidéo où il défie Bill Gates de se verser sur la tête un seau d'eau glacée. Le but de ce challenge pas très malin : lever des fonds pour lutter contre la maladie de Charcot (une maladie neurologique).

Dans la séquence d'une quarantaine de secondes, on voit donc le PDG de Facebook, nommer trois personnes pour qu'elles réalisent la même chose. Outre le fondateur de Microsoft, il défie également Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook, et Reed Hastings, PDG de Netflix.

Attention à l'hydrocution

Ses trois amis devront donc réaliser le défi dans les 24 heures, sous peine de devoir faire un don à l'association américaine ALS qui lutte notamment contre la maladie de Charcot. Le milliardaire précise tout de même qu'il est possible de faire les deux.

On attend désormais la réponse de Bill Gates et des deux autres nommés pour savoir s'ils relèveront le défi. En espérant qu'aucun d'entre eux ne soit victime d'une hydrocution ou d'une noyade comme cela a pu se produire au moins de juin dernier avec le défi "à l'eau ou au resto" .

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : deux nouveaux morts en Israël après des tirs de roquettes depuis Gaza

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros passent à l'authentification forte

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.